Aller au contenu principal

Kinshasa : formés et dotés en matériels de travail par la Caritas, 501 Relais Communautaires lancés contre la Covid19 dans 5 Zones de Santé

Pays
RD Congo
Sources
Caritas
Date de publication
Origine
Voir l'original

Kinshasa, le 12 décembre 2020 (caritasdev.cd) : 501 Relais Communautaires (RECO) de cinq Zones de Santé, sur les 35 que compte la Ville de Kinshasa, sont lancés depuis le début de cette semaine dans la mobilisation contre la Covid19. Il s’agit des Zones de Santé de Kitambo, Mont-Ngafula I, Binza-Ozone, Binza-Météo et Bandalungwa. Ces RECO ont été préalablement formés avant de se voir dotés des matériels de travail, avec en plus l’assurance d’une prime conséquente, en vue d’une prestation optimale.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet de mobilisation et de protection de la population contre cette pandémie. Financé par Africa CDC, à travers la Caritas Congo Asbl, ce projet est mis en œuvre par les Zones de Santé ciblées, sous le pilotage du Médecin Chef de Division Provinciale de la Santé de la Ville de Kinshasa, Dr Alex Kalume.

Après avoir été informés sur la pandémie à Coronavirus 2019 (Covid19), les RECO ont bénéficié d’une formation basée essentiellement sur la Communication sur les Risques et l'Engagement Communautaire (CREC).

Un travail important attendu des RECO

En effet, en sillonnant les rues avec leurs mégaphones et en faisant des visites à domicile, les RECO doivent notamment faire la promotion des mesures-barrière afin de prévenir la propagation de la Covid19 ; engager les communautés en vue d’assurer leur participation active à la réponse contre cette pandémie ; participer au mécanisme mis en place par le Ministère de la Santé pour le recueil de feedback communautaire pour améliorer la confiance envers les interventions de la riposte et l’utilisation des services.

Dans toutes les 5 Zones de Santé susmentionnées, les formateurs ont également insisté sur les signes et symptômes de la Covid19 ainsi que sur la définition des cas standard établie par l’OMS pour la Covid19 : Cas suspect, Cas probable, Cas confirmé, Cas Contact.

Un modèle de fiche à remplir quotidiennement leur a été remis avec des indicateurs comme le nombre des domiciles visités, des contacts et des cas suspects identifiés et des Cas Covid19 reçus dans les Centres de prise en charge. Cela, en harmonie avec le « Partenariat pour Accélérer les Tests en matière de la Covid19 (PATC) en Afrique » promu par AFRICA CDC.

Une dotation en matériels et une prime conséquente

Pour faciliter ce travail important attendu des RECO, Caritas Congo Asbl a obtenu de l’Africa CDC une prime mensuelle substantielle pour les Relais Communautaires. Ces derniers ont été ensuite dotés des matériels suivants : sac à dos, imperméable, badge, masques à tissu, solution hydroalcoolique, dépliants et affiches pour la sensibilisation, dossards, t-shirts. A ces matériels individuels s’ajoutent des thermoflashes, des mégaphones avec piles et des banderoles à gérer par les Aires de Santé.

Satisfaction des Zones de Santé

En fait, il sied de signaler que ces formations se sont déroulées dans chacune des 5 Zones de Santé à l’intention de 100 RECO, regroupés en Aires de Santé. Seule la ZS de Bandalungwa a compté 101 RECO.

« Sur le terrain, à la fin du mois et pendant trois mois, chacun de vous devra démontrer de quoi il a été capable par rapport au travail attendu de vous tel que vous expliqué aujourd’hui, en sachant qu’une prime est prévue pour vous », a souligné le Médecin-Chef de Zone (MCZ) de Binza-Ozone, Dr Mavuna Papy, s’adressant aux RECO. « L’appui est tombé vraiment à pic et va nous soulager énormément ; parce que la ZS de Binza-Ozone passe pour l’une des plus touchées de la ville province de Kinshasa, avec environ 952 cas confirmés de Covid19 et 19 décès », a par ailleurs relevé le MCZ. Et d’ajouter sur l’importance de la formation : « les Relais Communautaires formés vont ensuite repiquer les notions apprises dans leurs communautés respectives afin que ces dernières soient aussi sensibilisées et adopter des habitudes devant prévenir la propagation de cette maladie ». Le MCZ a enfin conclu : « nous devons beaucoup remercié Caritas pour cet appui et espérons qu’il soit prolongé au-delà de la durée de 3 mois ».

Pour l’Animateur Communautaire (AC) Justin Kapela de la Zone de Santé de Mont-Ngafula I, passé retirer les matériels à la Caritas, « ce projet nous procure un grand avantage dans le travail d’encadrement des Relais Communautaires contre la Covid19. Des partenaires sont certes passés dans notre ZS de Mont-Ngafula I ; mais, ce n’était pas un appui global comme celui apporté par Caritas Congo Asbl. On voit que le RECO est doté d’un sac à dos, d’un registre, des masques, du gel hydroalcoolique, thermoflash, etc. Vous sentez que le RECO est déjà protégé dans son travail sur le terrain. Et, avec son T-Shirt, dossard, sac à dos ; badge, etc., le Relais Communautaire est très visible et rassure les familles visitées » . Mr Kapela a étendu sa satisfaction aux Superviseurs, également soutenus par ledit projet. Et d’ajouter : « Caritas Congo Asbl, avec sa logique catholique, nous a appuyés pour que nous formions les 100 RECO sélectionnées par notre Zone de Santé pour ce projet. En outre, durant les trois mois du projet, chaque RECO recevra une prime de 90 $ US contre 200 pour un Superviseur.Ça va vraiment », a conclu l’AC Kapela. Ce dernier a remercié le Médecin Chef de Division Provinciale de la Santé de la ville de Kinshasa, Dr Alex Kalume, pour leur avoir amené ce projet comme modèle-pilote dans les 5 ZS susmentionnées, en cette 2ème vague de la Covid19 à cause de laquelle il sollicite un appui aussi en chlore.

Pour mémoire, AFRICA CDC, qui finance ce projet, est une institution technique spécialisée de l’Union africaine créée pour soutenir les initiatives de santé publique des États membres et renforcer la capacité de leurs institutions de santé publique à détecter, prévenir, contrôler et répondre rapidement et efficacement aux menaces de maladies.

Guy-Marin Kamandji