Aller au contenu principal

Bulletin sur le criquet pèlerin No. 506 (4 décembre 2020)

Pays
Éthiopie
+ 22
Sources
FAO
Date de publication
Origine
Voir l'original

Situation générale en novembre 2020
Prévision jusqu'à mi-janvier 2021

RÉGION OCCIDENTALE: CALME

SITUATION. Opérations de lutte contre des groupes issus d’une reproduction en Mauritanie (258 ha traités), au Niger (1 398 ha) et en Algérie (167 ha); larves et ailés isolés au Tchad; ailés isolés au Mali et au Maroc.
PRÉVISIONS. Davantage de groupes de larves et d’ailés en Mauritanie et au Niger; reproduction possible en Mauritanie; persistance d’ailés épars au Maroc et dans le nord du Mali.

RÉGION CENTRALE: MENACE

SITUATION. Déplacement d’essaims vers l’est de l’Éthiopie (85 382 ha traités) avec une reproduction sur de vastes étendues et la présence de nombreuses bandes larvaires dans cette région et dans le centre de la Somalie (30 323 ha), ainsi qu’une ponte d’essaims matures dans le nord-est; reproduction localisée dans le nord-ouest du Kenya (167 ha) avec l’arrivée et la ponte d’essaims matures dans l’est; petit essaim dans le nord-est de la Tanzanie; arrivée d’essaims en Érythrée (8 986 ha) et reproduction sur la côte; présence d’essaims au Soudan (66 488 ha) qui se déplacent vers la côte et s’y reproduisent; déplacement d’essaims depuis le Yémen (335 ha) vers le Koweït; arrivée d’essaims sur la côte de la mer Rouge en Arabie saoudite (5 190 ha); pontes d’essaims dans le sudest de l’Égypte (1 225 ha).
PRÉVISIONS. Reproduction localisée au Kenya; de nombreux essaims se forment dans l’est de l’Éthiopie et le centre de la Somalie et envahissent le nord du Kenya à partir de midécembre; éclosions et formations de bandes larvaires dans le nord de la Somalie; reproduction et formation de bandes larvaires le long des deux rives de la mer Rouge au Soudan, en Érythrée, au Yémen, en Arabie saoudite, et peut-être en Égypte.

RÉGION ORIENTALE: CALME

SITUATION. Peu d’essaims immatures arrivent de la péninsule arabique sur la côte sud-ouest de l’Iran (79 ha traités).
PRÉVISIONS. Reproduction et formation de bandes larvaires probables sur la côte sud-ouest de l’Iran; prévalence de criquets en faibles effectifs dans le sud-est de l’Iran et le sud-ouest du Pakistan.

Très forte invasion d’essaims au Kenya, probablement à partir de mi-décembre

Une importante reproduction a entraîné le développement d’un grand nombre de bandes larvaires en novembre au sein d’une vaste zone situé dans l’est de l’Éthiopie et le centre de la Somalie. De nombreux essaims immatures commenceront à se former début décembre et augmenteront jusqu’en janvier. Cela entraînera des arrivées d’essaims immatures en vagues de plus en plus fortes dans le nord-est du Kenya à partir de mi-décembre et qui s’étendront à d’autres comtés. Les opérations intensives de prospection et de lutte devraient être maintenues en Éthiopie et en Somalie, cependant qu’une vigilance extrême et une préparation maximale sont nécessaires au Kenya. Il est probable qu’une reproduction ait lieu dans le nord de la Somalie où de fortes pluies associées au cyclone Gati sont tombées et où des essaims matures sont présents. Des vents exceptionnellement forts ont porté quelques essaims plus anciens du centre de la Somalie vers l’est du Kenya et le nord-est de la Tanzanie. Dans la Région centrale, des essaims immatures se sont déplacés depuis le Yémen vers le Koweït et le sud-ouest de l’Iran. Des essaims se sont déplacés de l’est du Soudan vers la côte de la mer Rouge, et des essaims immatures sont arrivés sur la côte de l’Arabie Saoudite. La reproduction entraînera une augmentation des effectifs acridiens le long des deux rives de la mer Rouge. Dans la Région occidentale, les criquets ont formé des groupes dans l’ouest de la Mauritanie, le nord du Niger et le sud de l’Algérie et des opérations de lutte limitées ont été réalisées.