Skip to main content

Rapport mensuel de monitoring de protection - haut bassins et cascades (octobre 2020)

Countries
Burkina Faso
Sources
UNHCR
Publication date
Origin
View original

Au cours du mois d’octobre 2020, dans les Hauts-Bassins et les Cascades, la situation sécuritaire est restée relativement calme contrairement au mois précédent qui avait connu des attaques de groupes armés non identifiés (GANI) dans les provinces du Houet, de la Comoé et sur l’axe Bobo-Dioulasso – Banfora.

Des formations à l’endroit des membres de comités villageois de développement (CVD), des représentants de la société civile et des médias ont été organisées dans les Cascades et les HautsBassin respectivement le 27 et 28 octobre 2020.

La maladie à coronavirus est toujours présente et fait des victimes car la population a du mal à respecter les mesures barrières :

  • La région des Hauts-Bassins enregistre un cumul de 725 cas et 16 décès à la date 22 octobre 2020, contre un cumul de 685 cas et 15 décès à la date du 12 octobre 2020. Seuls les cas actifs sont en baisse, soit 274 à la date du 12 octobre à 192 à la date du 22 octobre 2020 (Données Sitrep Corus) ;

  • La région des Cascades compte un cumul de 29 cas, 2 décès et 18 cas actifs à la date 22 octobre 2020 contre 24 cas, un (1) décès et 14 cas actifs à la date du 12 octobre 2020. (Données Sitrep Corus).

Le lundi 12 octobre, dans la région des Cascades, a eu lieu la réouverture du CSPS de Tiéfora fermé depuis le mois de Février par peur des représailles des groupes armés non identifiés (GANI).