Skip to main content

Le Japon octroie une généreuse contribution au PAM pour soutenir les populations affectées par des crises au Tchad

Countries
Chad
+ 4 more
Sources
WFP
Publication date
Origin
View original

N’DJAMENA – Le gouvernement japonais, à travers son ambassade, vient d’allouer 1,54 milliards de Francs CFA aux opérations du Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) au Tchad afin de permettre aux populations affectées par des crises de bénéficier d’un appui en vivres et en transferts monétaires. Cette assistance empêchera les familles les plus vulnérables de recourir à des emprunts d'argent, de nourriture ou de réduire les dépenses liées à l'éducation et à la santé.

Avec une augmentation de l’insécurité dans la région et en pleine pandémie globale de la COVID-19, cette nouvelle contribution bénéficiera à environ 200 000 personnes réfugiés, déplacées et retournées. L’aide alimentaire est crucial pour ces populations qui disposent de ressources limitées pour avoir au moins un repas quotidien.

Le Tchad accueille dans l’actualité la plus grande population de réfugiés au Sahel : 484 000 personnes, dont 55% sont des femmes et 24% sont d’âge scolaire. Ceci inclut 374 000 soudanais à l’est, 97 000 centrafricains au sud et 16 000 nigérians à l’ouest. De plus, il y a 336 000 déplacés internes autour du Lac Tchad et un total de 100 000 retournés (31 000 au Lac et 69 000 au sud). Chaque mois, le PAM fournit une assistance alimentaire et nutritionnelle et à ces populations.

« Grace à ce don, le PAM a acheté, dans les marchés locaux et régionaux, des denrées telles que les céréales, les légumineuses et l’huile végétale traditionnellement utilisées dans le panier d’assistance alimentaire », a indiqué le Représentant du PAM au Tchad, M. Claude Jibidar. « La relation privilégiée entre le PAM et le Japon s’étend au-delà du Tchad. En effet, le Japon est parmi les dix principaux partenaires techniques et financiers du PAM au niveau mondial. Les priorités stratégiques du Japon concernant la réduction de risques liés aux catastrophes, l’autonomisation des femmes et la santé coïncident avec les interventions alimentaires et nutritionnelles du PAM », a-t-il ajoutée.

« Le Japon a toujours accordé de l’importance aux efforts déployés pour sauver des vies au Tchad. C’est la raison pour laquelle le Japon a continué sa coopération avec le PAM au Tchad, et cette collaboration a matérialisé le résultat des discussions de la TICAD (Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique). Je suis heureux de continuer l’assistance alimentaire afin d’améliorer les conditions de vie des personnes les plus vulnérables au Tchad, surtout en ce moment difficile causé par la crise du coronavirus. », a souligné l’Ambassadeur du Japon, S.E.M. Osawa Tsutomu.

L’assistance alimentaire et nutritionnelle du PAM est conçue et mise en œuvre en collaboration avec le Gouvernement, les agences des Nations Unies et des ONGs nationales et internationales. Ce vaste réseau de partenaires vise à atteindre les objectifs de sauver des vies et promouvoir la résilience.

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies est le lauréat du prix Nobel de la Paix 2020 et la plus grande organisation humanitaire au monde. Nous sauvons des vies dans les situations d'urgence et utilisons l'assistance alimentaire pour construire la paix, la prospérité et favoriser un avenir durable pour les personnes qui se relèvent de conflits, de catastrophes et des impacts du changement climatique.

Suivez-nous sur Twitter : @WFP_Chad @WFP_Wafrica @WFP_media @WFP_fr

Contact
Pour plus d’informations, veuillez contacter :

María Gallar, PAM/Tchad, maria.gallar@wfp.org, Mob. +235 66 99 34 90

Tiphaine Walton, PAM/France, Mob. +33 674159209