Aller au contenu principal

Haiti : Perspectives sur la sécurité alimentaire - octobre 2020 à mai 2021

Pays
Haïti
+ 1
Sources
FEWS NET
Date de publication
Origine
Voir l'original

Légère amélioration de l’accès en marge de la baisse des prix due à l’appréciation du taux de change

MESSAGES CLÉS

• De la mi-septembre à la première décade d’octobre, une distribution irrégulière des précipitations a été observée à travers le pays. Toutefois, le développement normal des cultures en cours se poursuit. L’indice de végétation, légèrement au-dessus de la moyenne depuis la mi-juillet, témoigne d’un niveau suffisant d’humidité favorable.

• Le climat sécuritaire est délétère, à la suite des événements comme les assassinats ciblés, les cas de kidnapping, les manifestations socio-politiques sporadiques, etc. De plus, la formation du Conseil Electoral Provisoire pour l'organisation des prochaines élections, non sur une base consensuelle, présage une intensification de tels évènements. Cela risquerait de détériorer davantage les conditions de disponibilité et d'accès alimentaires, vue l'impact sur l'approvisionnement des marchés et les prix.

• Par ailleurs, la gourde qui s’est appréciée de plus de 80 pour cent par rapport au dollar américain, entre le 10 août et le 30 septembre, s’est stabilisée depuis le premier octobre autour de 62 gourdes pour un dollar. Cette appréciation a induit une baisse importante de prix des produits alimentaires importés, dont le riz, l’huile comestible, la farine de blé, etc.

• Les moyens d’existence sont toujours perturbés, malgré une amélioration légère de l’accès économique, résultant de la baisse des prix. Les ménages pauvres et très pauvres continueront donc d'adopter des stratégies de crise ou de stress pour maintenir le niveau actuel de leur consommation alimentaire. Une insécurité alimentaire de Crise (IPC Phase 3) et de Stress (IPC Phase 2) se maintiendra donc dans la plupart des régions