Skip to main content

Analyse des incidents de protection et mouvements de populations cluster protection hub-sud-est- septembre 2020

Countries
DR Congo
Sources
Protection Cluster
+ 1 more
Publication date
Origin
View original

APERÇU DU CONTEXTE SECURITAIRE ET DE PROTECTION

Au cours du mois de septembre 2020, une accalmie a été observée dans la plupart des territoires des provinces du Tanganyka et du Haut Katanga. Néanmoins, la partie nord-est du territoire de Nyunzu demeure sous les opérations militaires des FARDC précisément au nord de Lukuga, contre les groupes armés et les milices.

Les embuscades des miliciens Twas à l’encontre des civils se poursuivent, mais également l’activisme des groupes armés au nord des territoires de Kalemie et Nyunzu sur les axes routiers Tundwa -Bendera -Manyanga Nyunzu -Kabeya Mayi- Kisengo pour des fins économique (zone minière, attaque des véhicules commerciaux, vols des motos, Pillage de biens…). Parmi les 25 aires de santé du territoire de Nyunzu, sept (7) demeurent encore non accessibles (source OCHA). Au nord du territoire de Kongolo, les Maï-Maï Malaïka poursuivent les raids dans plusieurs villages ; Les cas d’enlèvement d’anciens combattants et de populations civiles se poursuivent ainsi que la persistance des tracasseries policières par les FARDC et d’autres acteurs sécuritaires dans plusieurs territoires.

176 incidents de protection ont été rapportés au mois de septembre 2020 contre 128 au mois d’août 2020 avec 2038 victimes dont 43% de femmes et 15% d’enfants. Les victimes sont à 90% touchées par les violations du droit à la propriété suite aux multiples cas de vols et de pillages ; ensuite les victimes de viols et autres VBG 5%, les cas d’atteintes à l’intégrité physique 3% (blessés par flèches, machettes) et enfin les cas d’enlèvements 2%.