Skip to main content

Rapport mensuel de monitoring de protection Tanganyika, Haut Katanga | Août 2020

Countries
DR Congo
Sources
INTERSOS
+ 2 more
Publication date
Origin
View original

I. ÉVOLUTION DU CONTEXTE SÉCURITAIRE

Le contexte sécuritaire a été marqué dans la province du Tanganyika au cours du mois par l’activisme des groupes armés Maï-Maï Apa Na Pale dans le territoire de Nyunzu et les exactions des hommes armés dans le territoire de Kalemie contre les populations civiles. Dans le territoire de Moba, l’activisme des groupes armés et des dérives des forces zambiennes ont été à l’origine de nombreuses violations de droits humains dont entre autres des cas d’incendies des maisons, d’atteintes aux droits à la propriété et à l’intégrité de physique.

Dans le territoire de Pweto, province du Haut-Katanga, une accalmie sur le plan sécuritaire a été observée. Cependant, des cas d’extorsions des biens perpétrés par les éléments des FARDC et des tensions communautaires à Kilwa centre ont été signalés. Les populations de cette localité, représentées par la société civile réclamerait la démission du chef de secteur accusé de mauvaise gouvernance.

Plusieurs mouvements des groupes armés sont également signalés sur les axes, notamment sur l’axe Bendera et dans les localités frontalières avec le triangle Tanganyka-Maniema et le sud Kivu. Ils commettent des exactions et violations de droits lors de leur passage dans la communauté. De façon générale, les opérations des FARDC se poursuivent dans les zones affectées.