Перейти к основному содержанию

Défis et priorités pour la paix au Kasaï et Kasaï Central : Resumé des consultations menées par Interpeace et ses partenaires sur les territoires de Dibaya, Kamako, Kamonia, Mweka et Tshikapa, Octobre 2020

Страны
ДР Конго
Источники
Interpeace
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

Contexte

Les provinces du Kasaï et Kasaï central, situées au cœur de la République Démocratique du Congo (RDC), ont été bouleversées entre 2016 et 2018 par un conflit d’une violence sans précédent. En quelques semaines, des heurts entre partisans d’un chef coutumier et les forces de l’ordre se sont mus en violences généralisées opposant communautés, chefs coutumiers, autorités et forces de l’ordre. Les violents affrontements ont entraîné la perte de milliers de vies humaines, des pillages, des destructions et le déplacement massif de populations dans la région et vers l’Angola voisin.

Au-delà de ses conséquences humanitaires, le conflit a exacerbé une crise de confiance profonde entre la population et les institutions étatiques d’une part, et entre différentes communautés d’autre part, avec une forte ethnicisation des combats dans la province du Kasaï. Partout dans la région, des villages ont été détruits, des voisins se sont affrontés, des enfants ont été enrôlés dans des groupes armés, et des civils ont subi les exactions de membres des forces de l’ordre et des milices. Si le conflit s’est apaisé depuis 2018 avec la démobilisation volontaire de nombreux miliciens et le retour progressif des réfugiés et déplacés internes, le blessures demeurent ouvertes et menacent aujourd’hui les efforts de réconciliation et de reconstruction menés dans la région.

En vue d’établir les conditions préalables au dialogue et prévenir la résurgence de nouveaux conflits,
Interpeace et ses partenaires, les organisations Travail et Droits de l’Homme (TDH), Action pour la Paix et la Concorde (APC) et la Commission Diocésaine Justice et Paix (CDJP), engagent depuis 2019 les membres de différentes communautés, les autorités et les forces de sécurité dans la recherche et la mise en œuvre conjointe de solutions aux causes des conflits.

Ce document présente les résultats sommaires des consultations menées entre octobre et décembre 2019 auprès de 426 personnes dans les provinces du Kasaï et Kasaï central sur les facteurs à l’origine des violences, les capacités de résilience pour y faire face et les priorités pour la paix et la sécurité dans la région. Il s'appuie également sur les résultats d'une enquête quantitative menée auprès de 850 personnes sur l’état des conflits, la sécurité, les niveaux de traumatisme, la confiance et la situation socioéconomique sur les sites d’intervention.