Aller au contenu principal

Kongolo/Tanganyika : près de 300 personnes regagnent sans moyens Muli, après 4 ans de déplacement forcé à Mbulula

Pays
RD Congo
Sources
Caritas
Date de publication
Origine
Voir l'original

**Kongolo, le 13 octobre 2020 (caritasdev.cd) **: Près de 300 personnes ont regagné la semaine dernière Muli, leur village d’origine, après un déplacement forcé de presque quatre ans à Mbulula. C’est un violent conflit foncier depuis 2016 qui les avait poussés hors de leur village. Muli se situe dans l’Aire de Santé de Mbulula, dans la Chefferie de Bena Nyembo. Il se trouve à 12 kms de Mbulula-centre, soit à moins de 77 kms du centre du Territoire de Kongolo, en Province de Tanganyika, au Sud-Est de la RD Congo.

Cette première vague de retournés n’a malheureusement rien trouvé à Muli, renseigne la Matrice d’alerte n°79 de la Veille humanitaire de Caritas pour la période du 03 au 10 octobre 2020. « Ces personnes retournées essayent de reconstruire ce qui a été détruit. Elles ont passé leur première nuit à la belle étoile », indique la note. Car, leurs champs et maisons ont été tous détruits.

Il sied de signaler que les conditions de vie très difficiles dans les villages d’accueil les ont décidés, en désespoir de cause, de retourner dans leurs milieux d’origine. Et ce mouvement de retour continue. Puisse-t-il être accompagné par un appui conséquent de l’Autorité Publique compétente et des Acteurs Humanitaires afin de permettre aux retournés se faire face à leurs immenses besoins !

Guy-Marin Kamandji