Skip to main content

Protection des civils: une délégation rend visite aux communautés de la zone dite des trois frontières

Countries
Mali
+ 2 more
Sources
MINUSMA
Publication date
Origin
View original

Le 15 septembre dernier, une délégation conjointe composée de représentants de la MINUSMA et de l’ambassade de France au Mali était en visite à Tessit, région de Gao. La délégation conjointe a réitéré son engagement ferme d’accompagner le gouvernement malien pour un retour à la paix et à la sécurité au Mali.

En rencontrant les autorités communales et la délégation de la jeunesse réunies à la Mairie, le Chef du bureau régional de la MINUSMA à Gao, Mohamed El-Amine Souef, a exhorté les communautés de la zone des trois frontières (Burkina Faso-Niger-Mali) à s’engager dans le processus de réconciliation, de renforcement de la cohésion sociale et du vivre ensemble. Selon lui, c’est un « facteur important pour parvenir à un développement durable et asseoir solidement une culture de la paix durable ».

Les attaques délibérément menées contre les populations ont obligé de nombreux civils à fuir vers la ville de Tessit, entraînant une crise humanitaire et économique. Le bureau régional de la MINUSMA à Gao, à travers sa Section de Stabilisation et Relèvement s’y était rendu afin de soutenir la population et ce, conformément à la résolution 2531 du Conseil de sécurité encourageant « l’opérationnalisation de la Zone de développement des régions du nord par la mise en place du conseil consultatif interrégional et d’initiatives de renforcement des capacités, en dialoguant avec différents groupes à cet égard, et exécuter un projet pilote dans chacune des cinq régions du nord du Mali, après des consultations appropriées en vue de redistribuer rapidement les dividendes de la paix à la population et de faire avancer en priorité d’autres interventions du Fonds pour le développement durable […] ».

Le président du Conseil communal de la jeunesse de Tessit, Mahamoud Ag Mohamed, a réaffirmé « l’engagement des jeunes pour soutenir tout effort visant le rétablissement de la paix et de la stabilité de la commune » où cohabitent plusieurs communuatés, notamment les Kel Tamasheqs, les songhaïs et les arabes venus du cercle de Bourem.

Le premier conseiller à l’ambassade de France au Mali, Didier Philippe, le commandant de l’Opération Barkhane au Mali, le général A. Vidal, le commandant de la force de la MINUSMA, le général Dennis Gyllensporre, le commandant des FAMa à Tessit, Issa Coulibaly, ainsi que le gouverneur de la région de Gao, Sidiki Samaké, ont aussi pris part à cette rencontre qui était présidée par le premier adjoint au Maire, Abdoul Malick.

Le Gouverneur Sidiki Samaké a exprimé sa reconnaissance aux forces internationales et la MINUSMA qui selon lui, « mettent tout en œuvre pour rétablir la paix et la sécurité au Mali, précisément dans la région de Gao ».