Saltar al contenido principal

Niger : Rapport d’Evaluation Rapide de Protection (ERP) Site de N’gadado, Région de Diffa, Département de N’guigmi, Commune de Kablewa (07 Aout 2020)

Países
Níger
Fuentes
DDG
+ 1
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Aperçu de la situation

Suite à la dégradation du climat sécuritaire dans le bassin du lac Tchad, liée aux actions des GANE, la région de Diffa continue d’enregistrer des vagues de mouvements de population en direction des zones plus sécurisées.

Dans la nuit du 19 au 20 juin 2020, des GANE se sont introduit dans la localité de Kayga Kindjiria une île située en territoire tchadien où ils ont exécuté 4 personnes (3 hommes et 1 femme) et emporté un nombre important de petits ruminants. Suite à cet événement, 74 ménages (294 personnes environ), issues de la communauté peulh/bororo et éleveurs de profession, ont fui l’île pour s’installer à N’gadado situé à environ 6 km au sud-ouest du chef-lieu de la commune de Kablewa sur la route nationale N°1. Il s’agit des ressortissants nigériens composés majoritairement de femmes et d’enfants.

Le déplacement a été motivé par les attaques récurrentes des GANEs dans leur localité d’origine et les opérations de ratissage de l’armée tchadienne conjointement avec la force mixte multinationale suite à l’attaque de la base militaire de BOMA au Tchad.

Selon les déplacés, le voyage s’est effectué à dos d’âne pour certains et à pied pour d’autres, dans des conditions difficiles. Ces derniers vivent actuellement dans des abris délabrés, ce qui expose les enfants aux intempéries et aux risques de contracter des maladies telles que le paludisme, surtout en cette saison de pluies.