Skip to main content

Criquet pèlerin - Mise à jour 29 juillet 2020

Countries
Ethiopia
+ 14 more
Sources
FAO
Publication date
Origin
View original

Pontes d’essaims le long de la frontière indo-pakistanaise

ASIE DU SUD-OUEST. Une reproduction estivale est en cours le long des deux côtés de la frontière indo-pakistanaise. En Inde, de nombreux groupes d'ailés et d’essaims pondent des œufs sur une vaste zone du Rajasthan entre Jodhpur et Churu tandis que des éclosions et la formation de bandes à partir de pontes antérieures se sont produites plus au sud de Phalodi au Gujarat. Au Pakistan, des groupes et bandes larvaires sont présents dans la région de Nagarparkar, à Tharparka, au sud-est du Sindh. Des groupes d'ailés sont dispersés dans tout le Cholistan et dans d'autres parties du Tharparkar qui pondront sous peu. En Iran, les effectifs acridiens ont diminué et la situation s'est améliorée. Des opérations de prospection et de lutte sont en cours dans tous les pays.

AFRIQUE DE L'EST. Les essaims issus de la reproduction printanière se déplacent vers le nord en direction des zones de reproduction estivale. Au Kenya, il y a eu un déclin remarquable d’essaims immatures dans le nord-ouest en raison des opérations de lutte et de la migration vers l'Éthiopie. Néanmoins, des essaims sont toujours présents dans certaines parties de Samburu et à Turkana près de la frontière avec l'**Ouganda**. En Éthiopie, des essaims immatures sont essentiellement présents dans la région Somali et, dans une moindre mesure, dans des parties des régions Afar, Amhara et Tigray. En Somalie, des essaims immatures sont présents sur le plateau nord où certains d'entre eux ont commencé à effectuer leur maturation. Des opérations de prospection et de lutte sont en cours dans les trois pays. Au Soudan, des adultes solitaires en faibles effectifs sont présents entre l'Érythrée et le Nord-Kordofan, tandis que des ailés essentiellement immatures sont présents plus au nord dans la vallée du Nil. Une reproduction à petite échelle commencera sous peu dans les zones de pluies récentes. Jusqu'à présent, il n’y a aucune signalisation d’essaims arrivant du nord-ouest du Kenya. Des prospections intensives sont en cours.

PÉNINSULE ARABIQUE. Le Yémen continue à être une source de préoccupation en raison de la poursuite de bonnes pluies et de la reproduction dans les zones intérieures où se forment des bandes larvaires et des essaims. Des opérations de prospection et de lutte sont en cours dans certaines zones. En Oman, des opérations de lutte sont en cours contre des groupes et des bandes larvaires qui se sont formés sur la côte sud près de Salalah tandis que des ailés solitaires sont présents dans les zones adjacentes de l'intérieur. En Arabie saoudite, des infestations localisées d'ailés solitaires sont présentes dans le sud-ouest près de Najran.

AFRIQUE DE L'OUEST. La situation reste calme. Des ailés solitaires sont présents dans les zones de reproduction estivale du sud de la Mauritanie, du centre et du nord du Niger, et dans l'ouest et l'est du Tchad, où les pontes auront lieu sous peu dans les zones de pluies récentes. Alors que la menace d'une invasion d'essaims continue à diminuer, il est nécessaire de maintenir une vigilance, une préparation et une surveillance rigoureuses.