Aller au contenu principal

COVID-19 : Suivi des prix sur les marchés de Liranga (29 juin 2020)

Pays
Congo
+ 1
Sources
WFP
Date de publication

Points clés :

  • Le département de la Likouala, et notamment le district de Liranga, rencontre une situation accrue de vulnérabilité suite aux inondations, à l’épidémie de Covid-19 et à la résurgence du virus Ebola dans la province voisine de l’Equateur en RDC.

  • Les facteurs mentionnés ont un impact majeur sur le prix et la disponibilité des produits alimentaires, et donc sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations de la zone.

Situation sur le marché de Liranga:

En ce mois de Juin 2020, la tendance générale des prix sur le marché de Liranga demeure plus élevée que la moyenne annuelle et saisonnière. Les prix actuels des denrées alimentaires, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous, se rapprochent des prix observés en « période difficile » (effets de saisonnalité, mauvaise récolte ou autres facteurs négatifs).
Cette situation est due à la combinaison de facteurs, dont les inondations, qui ont détruit près de 70% des cultures dans certains districts de la Likouala. Suite aux inondations, la majorité des produits présents sur le marché provenaient de la RDC, mais les frontières ont été fermées dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, ce qui a entrainé une baisse de la disponibilité et une hausse continue des prix.
La circulation des marchandises a repris son cours, 60% des produits, dont le manioc, proviennent actuellement des provinces voisines de la RDC. Cependant la résurgence du virus Ebola dans la zone, entraine des restrictions sur les déplacements des populations, ce qui a un impact sur le marché forain de Liranga, et l’économie locale, qui vivent de la dynamique frontalière. Le prix au kilo du foufou est 25% plus élevé que la moyenne annuelle, 40% pour le haricot et 54% pour l’huile végétale.