Skip to main content

L'UNICEF livre des fournitures vitales à plus de 100 pays en réponse à la Covid-19

Countries
World
Sources
UN News
Publication date
Origin
View original

Alors que la Covid-19 bouleverse la vie de millions d'enfants dans le monde, l'UNICEF livre des fournitures vitales malgré les contraintes de transport et de logistique sans précédent causées par la pandémie.

« De la pénurie de fournitures aux contraintes de transport, la Covid-19 a posé d'énormes défis à nos opérations d'approvisionnement », a déclaré la Directrice générale de l'UNICEF, Henrietta Fore.

« Cependant, avec le soutien de nos partenaires, nous avons pu répondre à certains des besoins les plus urgents et assurer la sécurité des enfants et des communautés », a-t-elle ajouté.

En 2019, l'UNICEF a acheté pour 3,826 milliards de dollars de biens et de services destinés aux enfants dans 150 pays et a économisé 363,3 millions de dollars pour les gouvernements et les donateurs en tirant parti de son pouvoir d'achat et de ses approches stratégiques en matière d'achats, en collaboration avec des partenaires et des entreprises.

Depuis le début de l'année, l'UNICEF a expédié des équipements de protection individuelle (EPI) essentiels à plus de 100 pays pour les aider à faire face à la pandémie, notamment 7,5 millions de masques chirurgicaux, 2,8 millions de respirateurs N95, près de 10 millions de gants, plus de 830 000 blouses et près de 600 000 écrans faciaux.

L'UNICEF a également expédié plus de 550 000 tests de diagnostic, et 912 000 autres devraient être livrés d'ici le mois d'août. L'organisation envoie également plus de 16 000 concentrateurs d'oxygène dans 90 pays à faible et moyen revenu.

La disponibilité limitée des vols commerciaux a également pesé lourdement sur les expéditions de fournitures destinées aux programmes réguliers. De mars à mai, dans une année normale, l'UNICEF aurait effectué plus de 700 expéditions de vaccins dans les pays. Au cours de la même période en 2020, un peu plus de la moitié de ce montant, soit 391 expéditions, a eu lieu.

Pour résoudre les problèmes d'expédition de vaccins, l'UNICEF lance un appel aux gouvernements, au secteur privé, à l'industrie aérienne et à d'autres acteurs pour qu'ils proposent des solutions de fret à un coût abordable pour les vaccins qui sauvent des vies. Par exemple, un récent affrètement a permis de regrouper en un seul ce qui aurait été des expéditions de vaccins séparées, faisant huit arrêts dans des pays d'Afrique de l'Ouest qui seraient autrement difficiles à atteindre.

L'intervention de l'UNICEF dans le cadre de la Covid-19 s'appuie sur une année forte pour ses opérations d'approvisionnement en 2019, lorsque les achats de fournitures et de services de l'UNICEF ont atteint un niveau record de 3,826 milliards de dollars US, soit une augmentation de près de 10 % par rapport aux niveaux de 2018. Plus d'un tiers des achats ont été effectués pour des vaccins, pour un montant de 1,656 milliard de dollars, soit 2,43 milliards de doses pour près de 100 pays, afin d'atteindre 45 % des enfants de moins de cinq ans dans le monde.

L'UNICEF a également dépassé de plus de 35 % son objectif d'économies pour 2019, en réalisant 363,3 millions de dollars US d'économies sur toute une série de produits grâce à des approches stratégiques en matière d'achats.

Coopération tous azimuts

« Notre collaboration avec les gouvernements nationaux, les partenaires et le secteur privé est essentielle à nos efforts pour atteindre les enfants avec les fournitures dont ils ont besoin », a déclaré Etleva Kadilli, Directrice du bureau de l'approvisionnement et des achats de l'UNICEF.

« Grâce à notre portée mondiale et à nos approches novatrices, nous tirons parti de notre pouvoir d'achat et réalisons des économies importantes pour les gouvernements et les donateurs », a-t-elle fait valoir.

Alors qu’il travaille de concert avec ses partenaires pour répondre à la pandémie Covid-19, le Fonds juge cette approche encore plus importante pour maximiser chaque dollar dépensé afin que les programmes réguliers puissent être maintenus, car les pays intensifient également leurs efforts de réponse à la Covid-19 ».

Le Rapport annuel sur l'approvisionnement 2019 publié ce vendredi met en lumière divers exemples de la manière dont l'UNICEF a renforcé ses opérations d'approvisionnement et de logistique pour répondre aux besoins en constante évolution des enfants et des familles du monde entier.

Ces exemples vont de la promotion des efforts pour mettre de nouveaux produits sur le marché, à l'exploitation de la technologie pour rationaliser les opérations d'approvisionnement, en passant par l'utilisation d'outils de financement spéciaux pour aider les gouvernements à livrer les fournitures.

Les efforts déployés concernent aussi bien l'augmentation de l'approvisionnement en vaccins; le recours une application pour téléphone portable pour réduire les délais de fourniture pour le personnel de l'UNICEF ; le recyclage de l'acier des navires en fin de vie pour construire des centres d'apprentissage de qualité et de longue durée pour les enfants réfugiés au Bangladesh ; ou encore des tentes à haute performance pour les interventions humanitaires afin de soutenir les services en matière d'éducation, de santé, de nutrition et de protection des enfants.

Le rapport souligne enfin la manière dont l'UNICEF a renforcé sa préparation aux urgences sanitaires à la suite de l'épidémie d'Ebola de 2014-2016 en Afrique de l'Ouest afin d'améliorer sa réponse en matière d'approvisionnement dans les situations d'urgence sanitaire.

Cette expérience a contribué à façonner la réponse de l'organisation à l'urgence de la Covid-19.

Portail sur le coronavirus et mises à jour

Les lecteurs peuvent trouver des informations et des conseils sur le nouveau coronavirus (2019-nCoV) fournis par l'Organisation mondiale de la santé et les agences des Nations Unies ici.

Pour les nouvelles quotidiennes d'ONU Info, cliquez ici.