Перейти к основному содержанию

COVID-19 - Fresques murales, un moyen efficace de sensibilisation

Страны
ЦАР
Источники
MINUSCA
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

DEUBALBET WEWAYE

A l'approche de la Maison du Combattant située au Point zéro de Bangui, Laurent, un jeune vendeur ambulant d’œufs s'arrête, observe et s'attarde au pied du mur, absorbé par les dessins que des plasticiens sont en train de réaliser. Puis, il dépose soigneusement son plateau d’œufs, mime un geste de protection, le temps d'être rejoint par un autre vendeur ambulant. Ce dernier a le même émerveillement. « A pendèrè mingui ! », lâche-t-il en langue locale Sango (comprenez : C'est joli ! ).

Les deux jeunes se mettent à échanger et concluent que s’il y a autant de messages de sensibilisation, c’est parce que la pandémie de COVID-19 est une réalité. « J'ai souvent entendu la radio Guira FM conseiller de tousser ou éternuer dans le creux de la main, mais là, avec ces images sur le mur, je vois comment procéder pour de vrai », déclare Laurent.

C’est en tout onze œuvres artistiques qui sont réalisées sur l’un des murs de la Maison des combattants. Des images renseignant sur les symptômes du COVID-19 ou montrant des personnes en train de tousser dans le creux de leur bras, de se laver les mains, portant des masques, entre autres.

Comme les deux vendeurs ambulants, des dizaines voire centaines de passants ne passent pas indifférents aux fresques murales initiées par la MINUSCA et majestueusement exécutées à travers la ville par des peintres centrafricains. Au-delà de ce qu’ils entendent souvent, ces dessins leur donnent l’opportunité de presque toucher du doigt la réalité des messages, grâce à la magie captivante de l’image.

Résultats dont peuvent se réjouir les artistes qui se disent heureux de contribuer, à leur manière, à la sensibilisation contre la maladie. « C’est pour nous une opportunité de montrer que parfois, des messages peuvent être mieux passés avec des images qu’avec des mots », confie le peintre, Léonce Nzaba, très fier d’apporter sa modeste contribution à la lutte contre la pandémie, à travers l’art.

Rappelons qu’une vingtaine de fresques murales à large spectre d’information sont visibles dans les huit arrondissements de Bangui et les communes de Bimbo et Begoua. L’objectif est justement de montrer par l’image aux populations les comportements à éviter et ceux à adopter pour lutter efficacement contre la pandémie.