Skip to main content

Burundi : Désastres Naturels - Flash Update No. 5 - 29 mai 2020

Countries
Burundi
Sources
OCHA
Publication date
Origin
View original

POINTS SAILLANTS

• Selon la Plateforme Nationale (PFN), 45 681 personnes ont été affectées par les inondations de Gatumba le 19 avril et 01 mai 2020, parmi lesquelles plus de 25 692 personnes, soit 5 093 ménages, vivent dans 4 sites temporaires Kinyinya II,
Kigaramango, Maramvya (Kigwati),
Maramvya (Sobel) situés dans la province de Bujumbura Rural

• L’évaluation menée par l’Organisation International pour la Migration (OIM) durant la 3ème semaine de mai 2020 a révélé d’importants dégâts aux abris. Ainsi, 2 684 maisons ont été inondées, 1 940 ont été partiellement détruites et 4 974 maisons ont été complétement détruites.

• Première expérience dans l’utilisation du cash afin que les personnes déplacées installées dans les sites puissent se procurer de la nourriture : L’ONGE Tearfund, en partenariat avec la compagnie de téléphonie Ecoleo, s’apprête à offrir une assistance alimentaire à travers le mécanisme de cash contre nourriture aux 1 127 ménages installés dans le site de Kigaramango.

APERCU DE LA SITUATION

• De 185 ménages de 1 153 personnes initialement installés dans le site de Kinyinya II à la date du 15 mai 2020, la population de ce site est passée à 3 172 ménages de 15 860 personnes. Cette augmentation est justifiée par l’arrivée de plusieurs ménages déguerpis des infrastructures publiques et sociales comme les écoles et les églises.

• Compte tenu de l’augmentation du nombre de personnes dans le besoin, plusieurs ménages sont sans abris, les ouvrages sanitaires sont insuffisants pour combler tous les besoins. Par ailleurs, les nouveaux venus n’ont pas bénéficié des distributions des vivres faites par le Programme alimentaire mondial, PAM, du 07 mai 2020, ainsi que celles des kits de dignité offerts par UNFPA aux 199 ménages qui y étaient installés à l’ouverture du site.

• Selon la PFN, le site de Kigaramango abrite 6 766 personnes, soit 1 314 ménages. Près de 600 ménages, volontairement enregistrés, vont être relocalisés vers le site de Maramvya (Sobel). Cette arrivée accentuera la pression sur les infrastructures sanitaires déjà aménagés. Des besoins en abris, en infrastructures sanitaires et en soins de santé sont les plus signalés dans ce site de Maramvya.

• Les autorités locales indiquent également que 130 ménages de 746 personnes sont installés dans les maisons du Fonds national d’investissement communal, FONIC à Maramva Kigwati. Ces familles avaient été affectées par les premières inondations du 24 mars 2020 dans les quartiers de Mushasha I.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.