Aller au contenu principal

Message de Mohamed Ibn Chambas, Représentant Spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel - Ensemble, Nous Vaincrons le COVID-19

Pays
Monde
Sources
UNOWAS
Date de publication

Depuis l’irruption et la propagation de la pandémie du COVID-19, notre mode de vie et système de fonctionnement ont soudainement changé.

Le monde entier essaye de s’adapter pour faire face à la propagation de ce virus qui menace l’humanité toute entière.

Dans une réaction, désormais, globalisée, des mesures sans précédent, souvent drastiques, sont prises par tous les pays pour protéger les populations et éradiquer cette pandémie qui ne connait pas de frontière.

Nous traversons une épreuve difficile et complexe qui exige de nous tous une mobilisation inédite de nos moyens et efforts, mais aussi- et surtout -de nos solidaritésPlus que jamais, l’intérêt et la protection de l’être humain doivent être au centre de nos préoccupations premières.

Plus que jamais, nos relations au niveau local, national, régional et international, doivent être cimentées par la force de nos solidarités et l’ardeur de notre optimisme.

Car notre région, l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, n’est pas épargnée.

Les populations sont également touchées par la propagation du virus qui s’ajoute à la liste de défis auxquels fait déjà face notre région.

Les autorités et les gouvernements en place ont pris les dispositions indispensables pour protéger les populations et articuler une réponse efficace à la crise.

Ensemble pour la paix Together for peace Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel UNOWAS United Nations Office for West Africa and the Sahel Je salue le courage et le dévouement de tout le personnel hospitalier, et les divers services et institutions qui travaillent sans relâche dans les pays de la région pour protéger les populations et apporter l’aide nécessaire, tout en veillant au respect des mesures et recommandations édictées par les autorités nationales et l’Organisation Mondiale de la Sante (OMS).

La discipline et le respect des mesures mises en place dans les pays de la région, démontrent le civisme et le sens de la solidarité qu’il faut sauvegarder.

Ils soulignent également la détermination de chaque individu à agir pour l’intérêt de tous.

J’appelle tous les citoyens en Afrique de l’Ouest et le Sahel à maintenir cette détermination et à continuer à respecter toutes les mesures imposées par les autorités nationales pour lutter contre la propagation du COVID-19.

J’encourage les autorités et les gouvernements de la région à redoubler d’ardeur pour assurer une protection et une aide inclusives.

Mais il est crucial que la mobilisation et les efforts que fournissent les pays de la région, soient soutenus d’une manière rapide et coordonnée par la communauté internationale qui doit, en ces moments difficiles, jouer pleinement son rôle de promoteur actif d’une solidarité universelle.

C’est dans ce sens que les Nations Unies ont entrepris des actions fortes.

Un appel à l’annulation ou le report de la dette africaine, a été lancé par les Nations Unies pour soutenir les pays en développement.

Le 25 mars dernier, le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a lancé le plan pour une réponse humanitaire mondiale de 2 milliards de dollars pour financer la lutte contre COVID19 dans les pays les plus pauvres du monde.

Il a également lancé un appel pour un cessez-le-feu immédiat dans tous les coins du monde afin de renforcer l'action diplomatique, aider à créer les conditions pour faciliter l'acheminement de l'aide vitale et d'apporter de l'espoir aux endroits qui sont parmi les plus vulnérables à la pandémie COVID-19.

Ce sont là, parmi d’autres actions quotidiennes, des mesures concrètes pour accompagner les efforts des pays touchés par la pandémie- et une initiative essentielle pour refaçonner une solidarité universelle, désormais urgente.

Le personnel des Nations Unies est mobilisé sur tous les fronts.

Les Résidents Coordonnateurs et les agences du système des Nations Unies, notamment l’OMS, établis dans la sous-région, travaillent déjà en coordination avec les autorités nationales et les partenaires régionaux pour appuyer leurs réponses dans leur lutte contre COVID-19.

Le système des Nations Unies et tout son personnel travaillant en Afrique de l’Ouest et le Sahel, font partie des diverses communautés et populations qui composent cette région.

Aujourd’hui, ils le sont encore davantage. Ils sont aux côtés des autorités et des populations dans leur lutte contre COVID-19, avec dévouement et solidarité Ensemble- nous vaincrons le COVID-19.

Mohamed Ibn Chambas