Saltar al contenido principal

Niger : Régions de Maradi/Zinder Rapport mensuel du 1er au 31 Mars 2020

Países
Níger
Fuentes
OCHA
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Situation sécuritaire

• La situation sécuritaire a été relativement calme durant le mois de mars 2020. Toutefois elle reste toujours volatile dans la bande sud longeant la frontière du Nigéria, théâtre des incursions incessantes des groupes criminels. Mais force est de constater une accalmie appréciable due à une forte présence des forces de défense et de sécurité (FDS), notamment le Bataillon d'Intervention de Commandement des Opération Spéciales (BI-COS), la Compagnie Mobile de Contrôle Frontalière (CMCF) et les patrouilles départementales.

• Une dizaine d’actes criminels, dont 08 attaques ont été enregistrés dans la région. Les départements les plus affectés restent Guidan Roumdji et Madarounfa. On déplore malheureusement 05 personnes tuées, 03 blessées, 12 enlevées (dont 07 membres d'une même famille), des maisons et biens matériels brûlés et plusieurs têtes de bétail emportées. Les dernières attaques en date sont celles survenues le 23.03.2020 et la nuit du 27-28.03.2020 au village de Rourouka dans la commune de Gabi. Le bilan de ces deux incursions est de 05 Morts, 02 blessés, 10 personnes enlevés (07 d'une même famille), un cas de viol, un hangar, une moto brûlée et des maisons incendiées. On note également le déplacement de 10 ménages. L’autre attaque a eu lieu le 28 mars au hameau Garin Daji du village de Sanwa à Guidan Roumdji. Un troupeau de bétail a été emporté.

• La situation sécuritaire a aussi été caractérisée par des troubles sociaux au niveau des deux régions. En effet, en contestation des mesures restrictives édictées par le Gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du COVID-19, plusieurs incidents ont enregistrés dans les localités de Mirriah, Dungass, Ville de Zinder, Koléram à Zinder et Aguié, Tessaoua et Ville de Maradi à Maradi.

Situation humanitaire

Situation des déplacés internes IDPs

• Certaines populations des Départements de Guidan Roumdji et Madarounfa connaissent des mouvements eu égard aux attaques incessantes des GANEs. Selon le rapport de la mission conjointe du Cluster Protection conduite du 02 et 06 Mars 2020 dans la région de Maradi, ces mouvements concernent 889 ménages totalisant 5 279 personnes. Ces dernières sont réparties dans les villages de Garin Wali, Inkourégaou, Moullé,

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.