Saltar al contenido principal

Cameroon: Key Message Update: Les ménages pauvres des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont confrontés à une saison de soudure précoce, mars 2020

Países
Camerún
+ 1
Fuentes
FEWS NET
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Key Messages

  • Les marchés dans la plupart du pays sont généralement bien approvisionnés en denrées alimentaires agricoles de base. A l'approche de la saison de soudure, les prix ont entamé leur hausse saisonnière normale avec l'augmentation de la demande. Les récoltes en cours de contre-saison de maïs et de sorgho en saison sèche dans le Grand Nord contribuent à près de 40% de la récolte céréalière totale de l'année renforcent les disponibilités et l'accès à la nourriture pour les ménages pauvres. La plupart du pays restera en insécurité alimentaire Minimale (Phase 1 de l’IPC).

  • Les ménages pauvres des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest sont confrontés à une saison de soudure précoce et plus dure en raison des prix généralement plus élevés (28-78% pour le maïs, 22-30% pour le riz importé, 50-140% pour les haricots) et l’épuisement rapide des réserves alimentaires. Ils seront confrontés à l’insécurité alimentaire de Crise (Phase 3 de l’IPC) jusqu’en septembre.

  • Les attaques répétées par Boko Haram associées à des pillages des vivres et des bétails dans les départements de Mayo Sava, Mayo Tsanaga et Logone & Chari, et des récentes inondations en octobre 2019 dans les départements de Mayo Danay et Logone & Chari dans la région de l’Extreme Nord exercent une énorme pression sur les ressources alimentaires disponibles avec un impact négatif sur les activités agricoles et pastorales entrainant un épuisement des activités des moyens des subsistances. Ainsi, la région continue de faire face à l'insécurité alimentaire Stress (Phase 2 de l’IPC).

  • Depuis le 25 mars, le Cameroon enregistre 72 cas de COVID-19. La pandémie reste une préoccupation mondiale et les mesures ont été mises en place par le Gouvernement Camerounais pour limiter la propagation du virus comme la fermeture des frontières, avec l’exception des frets et le transport des produits essentiels. À ce jour, aucun changement notable n'a été observé dans l'accès des ménages pauvres à la nourriture et aux revenus. FEWS NET continue de surveiller la situation de près, y compris si d'éventuelles restrictions futures aux mouvements de populations pourraient impacter la campagne agricole.