Aller au contenu principal

Après l’appel du Secrétaire général, le Représentant spécial prie les signataires de l’APPR-RCA de garantir l’effectivité du cessez-le-feu

Pays
République centrafricaine
Sources
MINUSCA
Date de publication
Origine
Voir l'original

En soutien à l’appel du Secrétaire général des Nations Unies à un cessez-le-feu mondial, lancé le 23 mars 2020, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye, exhorte toutes les parties signataires de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine (APPR-RCA) à garantir l’effectivité du cessez-le-feu sur toute l’étendue du territoire national pour préserver la République centrafricaine du COVID-19 et de ses conséquences néfastes.

« Les efforts endogènes de réponse au COVID-19 sous l’autorité et la coordination du Gouvernement interpellent toutes les composantes de la société centrafricaine appelées, en ces circonstances exceptionnelles, à un dépassement des divergences doublé d’un sursaut patriotique, pour mutualiser leurs efforts dans la cohésion afin d’éviter une propagation ravageuse du seul ‘ennemi commun’ de toute la population, le coronavirus », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général.

« Le peuple centrafricain n’a que trop souffert des tensions et violences. Les groupes armés ont donc l’obligation de respecter les engagements pris dans le cadre de l’Accord de paix, par la cessation immédiate de la violence sur toute l’étendue du territoire centrafricain. Ils doivent également laisser circuler librement les populations ainsi que le personnel humanitaire et sanitaire, et ainsi faciliter l’acheminement de l’aide », a-t-il ajouté, soulignant l’importance d’une réponse globale et adéquate à ce fléau, en coopération avec le Système des Nations Unies, les acteurs humanitaires et partenaires internationaux de la RCA.

Le Représentant spécial encourage vivement toutes les parties signataires de l’Accord à explorer avec les garants et les facilitateurs et au sein du Comité Exécutif de Suivi (CES) un nouvel élan de stabilisation de la RCA à la hauteur des menaces multidimensionnelles imposées par le COVID-19. Le Représentant spécial réitère l’engagement de la MINUSCA à continuer de travailler avec les autorités centrafricaines, les parties, garants et les facilitateurs de l’APPR-RCA ainsi que tous les partenaires pour le retour définitif de la paix dans le pays.