Saltar al contenido principal

République du Togo : Enquête rapide sur la securité alimentaire des ménages dans les régions de Savanes et de la Kara - Avril 2010

Países
Togo
Fuentes
WFP
Fecha de publicación
Origen
Ver original

1 RESUME EXECUTIF

1.1 CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Les deux dernières décennies au Togo ont été marquées par une instabilité politique qui a affecté le développement socio économique du pays. Le contexte a été caractérisé par des épisodes de tensions politiques et de troubles post électoraux ayant conduit à des afflux de réfugiés dans les pays voisins, la suspension de l'aide bilatérale et multilatérale et le retrait des principaux bailleurs de fonds. Cette situation a entraîné le déclin par rapport aux indicateurs de développement et le pays a été classé 159ème sur 182 pays en 2009 alors qu'il occupait le 147ème rang en 2006. Le produit intérieur brut par tête est évalué seulement à 788 $ US et 62% de la population ne peuvent couvrir leurs besoins de base en raison de leur faible niveau de revenu. Selon les résultats du profil de pauvreté établi en 2006, le taux de pauvreté est passé de 35,6% en 1998 (RNDH, 2004) à 61,7% avec de grandes disparités entre milieu urbain et rural d'une part et entre les régions d'autre part. Le taux de pauvreté en milieu rural atteint 74% contre 37% en milieu urbain. La partie septentrionale du pays est la plus touchée avec un taux de pauvreté de 91% pour la région des Savanes, de 75% pour la région de la Kara alors qu'il s'établit à 25% seulement pour la capitale Lomé. Cette situation est exacerbée par des chocs conjoncturels tels que les inondations en 2007 et en 2008 qui ont causé beaucoup de dégâts, la crise alimentaire de 2008 et la crise économique et financière de 2009. Ce qui a considérablement fragilisé les équilibres macro économiques du pays, érodé le pouvoir d'achat des ménages et accentué les problèmes alimentaires et nutritionnels en particulier dans le nord du pays. Certes l'apaisement du climat politique qui a suivi les élections controversées de 2005 et le dialogue politique engagé ont permis d'amorcer un dégel sur le plan politique qui ont débouché sur des élections législatives de 2007. Parallèlement sur le plan économique des réformes ont été entamées et le retour des principaux bailleurs de fonds ont permis la reprise des investissements notamment dans les secteurs sociaux. C'est dans ce contexte qu'intervient la présente évaluation dans les deux régions du nord du pays à savoir la région de la Kara et celle des Savanes dont les objectifs sont ci-dessous décrits.