Saltar al contenido principal

Plan d’Actions pour la Prévention et la Réponse à la Maladie à COVID-19 (COVID-19)

Países
Malí
Fuentes
Govt. Mali
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Suite à la flambée de l’épidémie à COVID-19, notre pays a élaboré ce plan d’action pour la prévention et la réponse à la maladie. Le plan d’action ainsi budgétisé coûte 3 372 417 000 fcfa et est articulé autour de la prévention et de la prise en charge c'est-à-dire la riposte.

Pour un total de 2 486 517 000 fcfa, les activités de prévention sont essentiellement basées sur la Surveillance Epidémiologique, les Ressources Humaines, le Transfert des Patients, le Renforcement des Mesures d'Hygiène, la Communication, la Mobilisation sociale et la Coordination et Suivi des Activités En ce qui concerne la prise en charge, on note la disponibilisation des équipements Médicaux, la Prise en Charge Personnel de Garde et la Prise en Charge Médicale des Cas. Le montant total de cette prise en charge est de 885 900 000 fcfa.

1. Introduction

Une nouvelle forme de Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est apparue à Wuhan, une agglomération du centre de quelque 11 millions d'habitants (province du Hubei, Chine) en début décembre 2019. La pneumonie de Wuhan est due à un nouveau virus coronarien, nommé COVID-19, virus à ARN (du latin, « virus à couronne »). Les virus coronariens peuvent provoquer des infections aux voies respiratoires inférieures et supérieures en plus de la possibilité d'une gastroentérite.

Cependant on attribue un pourcentage non négligeable de rhumes banals aux COVID-19 chez les humains adultes, surtout en hiver ou au début du printemps. Une personne ayant des problèmes de santé aura plus de mal à sortir de cette situation qu'une autre personne en bonne santé. La maladie est apparue chez des clients du marché aux poissons de Wuhan (où l'on vend aussi des oiseaux, des serpents et des lapins). Partie du centre de la Chine le COVID-19 a gagné les métropoles géantes (Pékin au nord, Shanghai à l’est et Shenzhen au sud) du pays le plus peuplé du monde.

Une réunion de l’OMS tenu le 30 Janvier 2020 a retenu le caractère d’Urgence de Portée Internationale de Santé Publique de l’épidémie. Une surveillance continue de la situation et les mesures que les pays doivent veiller conformément au RSI (2005) ont été rappelés. Le dernier bilan de l’OMS à la date du 27 février 2020 fait état de 82,294 cas confirmés dont 2,804 décès et 46 pays touchés par la maladie dont trois pays africains (Egypte, Algérie et Nigéria).

Rappelons qu’une épidémie de COVID-19 peut affecter la vie sociale et économique du pays en plus de l’impact sanitaire, d’où l’intérêt d’élaborer un plan d’urgence. C’est dans ce cadre que le Ministère de la Santé et des Affaires Sociales a élaboré un plan de prévention et de réponse contre le COVID-19 avec pour objectif de prévenir autant que possible l’apparition d’un cas de COVID-19 au Mali.