Saltar al contenido principal

Coronavirus : le PAM est prêt à relever le défi

Países
Mundo
+ 6
Fuentes
WFP
Fecha de publicación
Origen
Ver original

L’agence des Nations unies met son expertise et ses infrastructures à disposition dans le cadre de la réponse à la pandémie

par Simona Beltrami, traduit de l’anglais

Toujours en première ligne face aux situations d’urgence les plus difficiles, le PAM apporte déjà son soutien à la réponse à la nouvelle pandémie de coronavirus (Covid-19) et adapte sa planification pour que les opérations puissent se poursuivre dans un environnement particulièrement instable. Qu’il s’agisse de crises causées par un conflit, par une catastrophe ou par une urgence sanitaire (comme les épidémies d’Ebola ces dernières années) le PAM est toujours prêt à apporter son aide.

“*La survie de millions de personnes dépend de nous*”, a déclaré le Directeur exécutif du PAM, David Beasley, alors que la pandémie de Covid-19 retient l’attention du monde entier. “*Nous devons être à la hauteur de la situation et être là pour eux*”.

Une réponse immédiate

Parmi un certain nombre d’actions immédiates en réponse à la pandémie de Covid-19, le PAM a apporté son soutien aux efforts du gouvernement chinois visant à freiner la propagation du virus. Des livraisons d’équipements médicaux vitaux ont alors été mis en place aux hôpitaux de la province de Hubei, l’épicentre de l’épidémie.

En Iran, l’un des pays les plus touchés par le virus, un don généreux du Japon permet au PAM de fournir pendant deux mois des équipements de protection individuelle (masques, gants et blouses) à plus de 2 000 employés et volontaires de la Société du Croissant-Rouge iranien. Ces équipements seront acheminés par avion en Iran depuis le Dépôt de réponse humanitaire des Nations unies de Dubaï dans les prochaines semaines.

Le PAM continuera également à fournir de la nourriture et de l’argent à 31 000 réfugiés afghans et irakiens vivant dans des camps à travers le pays afin de s’assurer que leurs besoins alimentaires soient maintenus à un seuil acceptable pendant la pandémie.

Dans d’autres parties du monde, le PAM apporte son soutien aux efforts de préparation et d’intervention des gouvernements. Au Salvador par exemple, nous avons fourni au gouvernement un soutien technique et financier pour la mise en place d’entrepôts, ainsi que pour le stockage et la livraison des articles donnés pour les personnes en quarantaine. Le PAM a également fourni une aide alimentaire immédiate aux personnes isolées et travaille en étroite collaboration avec ses partenaires pour s’assurer que ces personnes aient accès à des aliments nutritifs.

Se préparer pour l’avenir

Face aux inquiétudes croissantes concernant la propagation du virus et les conséquences de celle-ci (ainsi que des mesures de protection prises pour la contenir) pourraient avoir sur les systèmes alimentaires, le PAM utilise son expertise pour surveiller et analyser les marchés, les chaînes d’approvisionnement et les prix.

Cette analyse est également étendue à l’identification des zones de vulnérabilité, tant en termes de lieux que de programmes, l’alimentation scolaire étant particulièrement touchée par les fermetures d’écoles. En effet, la fermeture des écoles dans le monde entier privera des millions d’enfants des repas et collations nutritives qu’ils recevaient normalement sur leur lieu d’apprentissage.

Les données recueillies sur les éventuelles ruptures de la chaîne d’approvisionnement, sur les pénuries alimentaires ou sur la montée des prix aideront le PAM à maintenir son aide alimentaire auprès des 86 millions de personnes qu’il vise à servir cette année.

Pour cela, il est essentiel de disposer de denrées alimentaires mais également de pouvoir passer de l’aide en nature à l’aide en espèces ou inversement. Le PAM cherche actuellement à prépositionner des stocks de nourriture afin de les rendre facilement accessibles et disponibles, même en cas de restrictions commerciales ou de limitations de mouvements, ou encore d’autres perturbations qui pourraient survenir en raison de troubles sociaux.

Des partenariats essentiels

Dans un moment comme celui-ci, un financement substantiel et totalement flexible est essentiel pour permettre une planification d’urgence facilitant le bon déroulement des opérations. Le PAM entretient un dialogue régulier avec les gouvernements donateurs pour les tenir informés de l’évolution de la situation et s’assurer que les bonnes décisions sont prises sur les priorités de financement. Tout cela, toujours dans l’ultime but de garantir une aide alimentaire vitale aux populations vulnérables.

En tant que chef de file des groupes de la logistique et des télécommunications d’urgence, le PAM est également prêt à apporter l’expertise et l’infrastructure dont d’autres agences des Nations Unies et agences humanitaires pourraient avoir besoin en se joignant à la réponse au virus. Cette expertise logistique a été un atout précieux lors de précédentes situations d’urgence mondiales, parallèlement à l’utilisation des Dépôt de réponse humanitaire des Nations unies. Ces derniers ont été positionnés de façon stratégique par le PAM, notamment dans des zones de transit afin de charger et de livrer du matériel et de la nourriture vitaux dans le monde entier.

Vous pouvez vous aussi agir en soutenant les opérations du PAM en cette période de crise mondiale : faites un don.