Skip to main content

Transcription de la conférence de presse ONE UN en RDC, le 26 février 2020 à Kinshasa

Countries
DR Congo
+ 1 more
Sources
MONUSCO
Publication date
Origin
View original

La conférence de presse des Nations Unies était animée à partir de Kinshasa par Mathias Gillmann, porte-parole de la MONUSCO par intérim et coordonnateur du Groupe de communication des Nations Unies et depuis Goma, le Lieutenant-colonel Claude Raoul Djehoungo, porte-parole militaire de la MONUSCO.

Porte-parole de la MONUSCO par intérim [Mathias Gillmann] : Bonjour à tous, merci aux auditeurs de Radio Okapi et bienvenue dans cette nouvelle conférence de presse des Nations Unies en République démocratique du Congo.
Avec nous depuis Goma : le porte-parole militaire de la Mission, le Lieutenant-Colonel Claude Raoul Djehoungo ; et à mes côtés ici à Kinshasa, le responsable du Programme des urgences en RDC de l’Organisation mondiale de la Santé, le Docteur Gervais Folefack.

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, Leila Zerrougui, a quitté Kinshasa hier pour Washington, afin de participer au Forum sur la fragilité 2020, un évènement de haut-niveau organisé par la Banque mondiale.

Ce Forum réunit des participants des Gouvernements, des institutions internationales, des donateurs, du secteur privé, de la société civile, des universités et des médias pour améliorer l’efficacité des approches de développement dans des contextes de fragilité, de conflits et de violence.

Il s’agit de la troisième édition et la Représentante spéciale interviendra dans plusieurs sessions pour poursuivre son travail de plaidoyer pour l’appui aux initiatives de stabilisation et de renforcement des fonctions régaliennes de l’Etat – police, armée, justice -, notamment dans les zones post-conflit en RDC. Elle plaidera pour un soutien renforcé aux initiatives de développement et de désenclavement, notamment dans les Kasaï, en ligne avec sa récente visite à Kananga et Tshikapa. A Washington, elle rencontrera aussi des représentants du Gouvernement américain.
Mme Zerrougui se rendra ensuite au siège des Nations Unies à New York pour des rencontres politiques et techniques avec les partenaires de la République démocratique du Congo, y compris des membres du Conseil de sécurité.