Aller au contenu principal

Haiti Key Message Update : Des plantations de haricot en floraison en proie à des déficits hydriques dans le Nord et le Nord-Est, janvier 2020

Pays
Haïti
Sources
FEWS NET
Date de publication
Origine
Voir l'original

Messages clés

  • Les moyens d'existence restent perturbés en raison du prix élevé des produits alimentaires de base, du manque d’opportunité d’embauche et des effets résiduels de la crise socio-politique. Les ménages pauvres continueront à intensifier la vente de charbon et d’animaux, à retarder le retour des enfants en classe, à consommer des récoltes précoces, etc., pour maintenir leur consommation alimentaire de base. Une insécurité alimentaire en Crise (Phase 3 de l’IPC) et en Stress (Phase 2 de l’IPC) se maintient.

  • La situation socio-politique reste relativement normale et la plupart des activités économiques reprennent depuis novembre. Cependant, l’actuel dysfonctionnement du Parlement crée une incertitude, et une possible détérioration de la situation est susceptible de compromettre ce calme apparent. La sécurité alimentaire des ménages demeure donc fragile.

  • Le haricot se trouve actuellement en début de floraison ou sur le point d’être récolté selon la région. Son rendement pourrait être réduit dans le Nord et le Nord-Est à cause d’un déficit hydrique observé depuis fin décembre et dans l’Artibonite à cause de vents violents. D’autres cultures d’hiver telles que le maïs et le pois Congo ainsi que les bananes, racines et tubercules sont en cours ou sur le point d’être récoltées dans d’autres régions.

  • Les marchés opèrent de façon normale dans l’ensemble du pays à présent, sauf celui de la Croix-des-Bossales dans la capitale, ce qui permet aux producteurs de vendre leurs denrées et aux commerçants d’exercer leurs activités. Le reste de l’économie reprend également peu à peu des tensions qui ont précédemment touché le pays, même s’il reste possible que les perturbations reprennent.