Перейти к основному содержанию

La Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix conclut sa visite dans cinq états de l'Afrique de l'Ouest

Страны
Буркина-Фасо
+ 4
Источники
UNOWAS
Дата публикации

Dakar, 18 Janvier 2020- La Secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix (DPPA) Rosemary A. DiCarlo a conclu aujourd'hui, au Burkina Faso, sa première visite officielle en Afrique de l'Ouest. Cette visite de cinq jours a également mené la Secrétaire général adjointe au Sénégal, en Guinée-Bissau, au Niger et au Nigéria.

Le Secrétaire général adjointe, Mme DiCarlo, accompagnée du Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, a discuté avec les dirigeants nationaux et régionaux des questions pressantes de paix, de sécurité et de développement. Elle a également eu des consultations avec les équipes pays des Nations Unies (UNCT) sur la situation humanitaire et les moyens de renforcer davantage le soutien des Nations Unies grâce à un partenariat stratégique renforcé avec des organisations régionales telles que la Communauté Economique de États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et le G5 Sahel. La Secrétaire générale adjointe a également rencontré des organisations de la société civile, des partis politiques et des corps diplomatiques accrédités dans les cinq pays.

Au Sénégal, la Secrétaire générale adjointe a rencontré le Président Macky Sall et le Ministre des Affaires Etrangères et des sénégalais de l’extérieur Amadou Ba. Elle a salué les efforts visant à promouvoir le dialogue politique dans le pays et a félicité le Président pour l'adoption par l'Assemblée nationale d'un projet de loi criminalisant les actes de viol et de pédophilie, une étape majeure dans la lutte contre la violence à l'égard des femmes. Elle a également félicité les autorités sénégalaises pour leur engagement en faveur de la consolidation démocratique et leur contribution continue à la paix et à la sécurité de la région.

En Guinée-Bissau, le Secrétaire générale adjointe a rencontré le Président Jose Mario Vaz et d'autres hauts fonctionnaires, ainsi que le Président élu Umaro Sissoco Embalo et le candidat à la présidence Domingos Simoes Pereira. Elle a également rencontré les cinq organisations internationales qui soutiennent le processus de consolidation de la paix en Guinée-Bissau, à savoir l'Union africaine, la CEDEAO, la Communauté des pays de langue portugaise, l'Union Africaine et l'Union Européenne, communément appelée le P5. Mme DiCarlo a félicité le peuple Bissau-guinéen pour le bon déroulement des élections et l'atmosphère pacifique qui a prévalu tout au long du processus électoral. Elle a également appelé à des efforts soutenus pour promouvoir la réconciliation nationale, une gouvernance démocratique inclusive et le développement.

Au Niger et au Burkina Faso, Mme DiCarlo a rencontré respectivement les présidents Mahamadou Issoufou et Roch Marc Christian Kaboré. Elle a transmis les condoléances des Nations Unies aux gouvernements et au peuple des deux pays à la suite des récentes attaques terroristes. Lors de réunions avec les équipes pays des Nations Unies (UNCT), elle a rappelé le soutien apporté aux entités de l'ONU aux gouvernements du Niger et du Burkina Faso dans la lutte et la prévention de l'extrémisme violent et la promotion de la gouvernance démocratique. Elle a également souligné l'importance d'agir en tant qu'une seule organisation dans la mise en oeuvre de la Stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel (SINUS), tout en renouvelant l'engagement des Nations Unies à continuer à soutenir les efforts régionaux visant à soutenir la paix et le développement.

Au Nigéria, Mme DiCarlo a rencontré le Ministre d'État, Ministre des Affaires Etrangères, des membres de l'UNCT et du corps diplomatique, en se concentrant sur la réponse du Nigéria aux défis sécuritaires, ceux liés à l'aide humanitaire et au développement dans le pays et dans le bassin du lac Tchad, et sur le soutien apporté par l'ONU.

Mme DiCarlo a également rencontré, respectivement à Niamey et Abuja, Jean Claude Kassi Brou, Président de la Commission de la CEDEAO, et M. Maman Sambo Sidikou, Secrétaire permanent du Secrétariat du G5 Sahel. Ils ont échangé leurs points de vue sur le renforcement des partenariats et la nécessité de renforcer la coordination. Les discussions ont également porté sur la situation au Sahel suite à la récente réunion à Pau, en France, et sur les efforts internationaux pour remédier à la situation en Libye. Les échanges ont également porté sur les élections à venir dans la région et les efforts visant à promouvoir la paix, la démocratie, la bonne gouvernance et l'État de droit.

Notant que plusieurs pays de la région organiseront des processus électoraux, la Secrétaire générale adjointe a souligné la nécessité pour toutes les parties prenantes de s'engager dans des processus électoraux pacifiques, crédibles et transparents et de s'abstenir de tout acte de violence. Elle a souligné que le succès des processus électoraux fait partie intégrante de la consolidation démocratique et de la primauté du droit, qui sont à leur tour essentielles au maintien de la paix et du développement dans la région.

###