Skip to main content

République centrafricaine | Rapport d’évaluation rapide — Inondations Bangui | 4 – 10 novembre 2019

Countries
CAR
Sources
IOM
Publication date
Origin
View original

INTRODUCTION

La République Centrafricaine (RCA) a été victime, la deuxième quinzaine d’octobre 2019, de pluies diluviennes qui, associées à une crue importante des cours d’eau, comme la rivière Oubangui, plus grand cours d’eau du pays, ont causé les inondations les plus importantes des vingt dernières années.

Outre la destruction d’un nombre élevé et non encore précisé de maisons et le déplacement de dizaines de milliers de personnes, les inondations ont créé d’importants risques sanitaires, notamment liés à la santé. La capitale Bangui, a été gravement touchée par les inondations, avec des quartiers presque complètement inondés et inaccessibles, leurs populations se retrouvant sans abri et dans des quartiers insalubres.

Suite à la mise en place d’une Cellule de crise par le Ministère de l’Action Humanitaire et le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), un groupe de travail incluant l’OIM a été créé le 04 Novembre 2019 avec comme objectif l’estimation et le recensement de la population déplacée à Bangui et Bimbo.

Dans ce contexte, et dans le but d’obtenir une compréhension plus complète de la situation de déplacement à Bangui, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a mis en œuvre la Matrice de suivi des déplacements (Displacement Tracking Matrix, DTM en anglais), afin d’évaluer le nombre, profils, conditions de vie et besoins des personnes déplacées par les inondations. Les évaluations menées par la DTM avaient pour finalité de récolter, traiter, analyser et diffuser des données qui permettraient de fournir aux partenaires humanitaires et gouvernementaux une compréhension plus fine des déplacements causés par les inondations et d’orienter et cibler les réponses humanitaires et de soutien aux populations déplacées.

Ce rapport présente les résultats des évaluations menées par la DTM en réponse aux inondations survenues fin octobre 2019 en République Centrafricaine. Ces évaluations ont été conduites dans 80 quartiers de la ville de Bangui et la commune de Bimbo du 6 au 10 novembre 2019.

International Organization for Migration: Copyright © IOM. All rights reserved.