Skip to main content

Compte-rendu de l’actualité des Nations Unies en RDC à la date du 30 octobre 2019

Countries
DR Congo
Sources
MONUSCO
Publication date
Origin
View original

Dans les semaines et mois à venir, les Congolais sont invités à participer au grand débat mondial sur l’avenir de la planète lancé par le Secrétaire général à l’occasion de la Journée des Nations Unies.

Il s’agit de formuler un projet mondial à l’horizon 2045, année du centenaire de l’Organisation, à travers une série de dialogues qui commenceront en janvier 2020.

Les idées collectées lors des dialogues seront présentées aux dirigeantes et dirigeants mondiaux et aux hauts responsables de l’Organisation lors d’une grande manifestation qui se tiendra en septembre 2020, lors de la 75e session de l’Assemblée générale.

Il s’agit de formuler un projet mondial à l’horizon 2045, année du centenaire de l’Organisation, à travers une série de dialogues qui commenceront en janvier 2020.

Les Nations Unies en République démocratique du Congo faciliteront ce dialogue car il est important que toutes les voix puissent s’exprimer, que l’on puisse entendre les espoirs et les craintes des Congolais, et apprendre de leurs idées et de leurs expériences.

Pour plus d’informations, consulter le site de la campagne à l’adresse www.un.org/UN75.

Le Secrétaire général a nommé en fin de semaine dernière M. David McLachlan-Karr en tant que son Représentant spécial adjoint à la MONUSCO. Une fonction, que comme ses prédécesseurs, il cumulera avec celles de Coordonnateur résident des Nations Unies et Coordonnateur des opérations humanitaires en République démocratique du Congo.

David McLachlan-Karr était Représentant spécial adjoint par intérim à la MONUSCO depuis juin dernier, il a donc été confirmé à son poste.
David McLachlan-Karr a commencé sa carrière dans la diplomatie de son pays, l’Australie, avant de rejoindre l’ONU en 1993.

Il a participé à de nombreuses missions d’urgence sur le terrain, notamment en Somalie, dans le Caucase, au Kosovo, au Darfour, au Timor-Leste et en Irak.
De 2004 à 2016, il a été Coordonnateur résident des Nations Unies et Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement au Venezuela, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Sierra Leone et en Jordanie.