Skip to main content

Mali : Plan de réponse humanitaire (janvier - décembre 2019) - Version révisée - juillet 2019

Countries
Mali
+ 2 more
Sources
OCHA
Publication date
Origin
View original

PERSONNES CIBLÉES 3M

POPULATION TOTALE 19,4M

PERSONNES AFFECTÉS 8,7M

PERSONNES DANS LE BESOIN 3,9M

FONDS REQUIS EN USD 324M

NOMBRE DE PARTENAIRES HUMANITAIRES 112

PLAN DE REPONSE HUMANITAIRE DU MALI 2019

La situation humanitaire au Mali continue de se dégrader en raison de la présence persistante des groupes armés et des conflits initialement liés à la gestion des ressources naturelles mais qui ont revêtu un caractère de plus en plus (inter) communautaires. Ainsi, la situation humanitaire s’est aggravée à cause de la criminalité croissante, de la présence d’engins explosifs improvisés (EEI), de la prolifération des armes légères et de petits calibres et de la présence des groupes armés qui font preuve d’une extrême violence, enlèvent les personnes et les biens, et perpétuent des attaques notamment dans le nord et le centre (Mopti et Ségou) du pays.

Ceci a pour conséquence directe une augmentation rapide des mouvements de population (au mois de juin 2019, 147 861 personnes déplacées internes (PDI) avaient été enregistrées, comparé à 62 627 à la même période l’an passé). De plus, l’accès aux bénéficiaires ayant besoin de protection et d’assistance reste possible mais devient de plus en plus limité dans les zones isolées. Ceci s’ajoute aux problèmes structurels liés à la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi qu’au manque d’accès de la population aux services sociaux de base.

Avec l’extension des conflits multiformes au centre du pays, ce sont environ 8,7 millions de personnes, soit plus de 45% de la population du pays, qui vivent à présent dans les régions affectées par la crise (Mopti, Tombouctou, Taoudénit, Gao, Ménaka, Kidal et Ségou). Pour 2019, l’ensemble des interventions du Plan de Réponse Humanitaire révisé vont nécessiter la mobilisation de 324 millions de dollars afin de répondre aux besoins de 3 millions de personnes ciblées. Le financement requis par secteur est réparti comme suit : Sécurité alimentaire (39%), Nutrition (17%), Protection (12%), EHA (11%), Education (10%), Urgences sanitaires (5%), Coordination et services communs (4%) et Abris/BNA (1%). Sur les 3 millions de personnes ciblées, 52% sont des femmes/filles, 67% sont des enfants et 3% sont des personnes âgées de 60 ans et plus.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.