Skip to main content

La MINUSMA à Kidal, promeut la paix à Aguelhok et Tessalit, avec quatre projets d’appui aux communautés

Countries
Mali
+ 1 more
Sources
MINUSMA
Publication date
Origin
View original

Une mission conduite par le chef de Bureau de la MINUSMA à Kidal s’est rendue, les 08 et 09 juillet dernier, à Aguelhok et Tessalit pour le lancement de deux projets à impact rapide (QIP) et la remise de deux autres, financés par la Mission onusienne et ses partenaires.

À l’instar de toutes les localités de la région de Kidal, Aguelhok est un village dépourvu de toute source d’énergie et a toujours été confrontée aux difficultés d’accès à l’électricité. Cette situation s’est aggravée ces dernières années avec la crise qu’a connu le Mali, et au cours de laquelle les installations électriques ont progressivement été détruites lors des combats dont la localité a été le théâtre.

Le premier projet, financé pour plus de 88 millions de francs CFA par le royaume du Danemark, à travers le Fonds Fiduciaire en soutien à la paix et à la sécurité au Mali, permettra l’installation de 70 lampadaires solaires sur les différentes artères d’Aguelhok. Il est sponsorisé par la DAC et exécuté par l’ONG locale Effes N Tamadrite. Le second, intitulé « Construction d’un atelier de mécanique générale pour les jeunes de la commune rurale d’Aguelhok » financé par la MINUSMA par le biais de sa composante CIMIC (Coordination des actions civilo-militaire) de la Force du secteur Nord. D’un montant de plus de 16.5 millions de francs CFA (16 842 000 FCFA), il devra contribuer à l’autonomisation et à la réinsertion socio-économique des 25 jeunes bénéficiaires.

Au cours de la cérémonie à laquelle ont pris part les représentants des autorités locales, le Maire Baba Albert, a, au nom de ses administrés, exprimé sa reconnaissance à la MINUSMA qui, selon lui, contribue véritablement et efficacement au développement de la région, en appuyant la population active constituée essentiellement de jeunes. « Le développement socio-économique des populations et leur sécurité, sont liés au développement de certains services sociaux de base, parmi lesquels l’accès à l’électricité, et ce projet répond parfaitement à nos attentes, » a-t-il estimé.

Christophe Sivillon, chef du bureau régional de la MINUSMA a Kidal, a rappelé aux populations que « ces projets de la Mission onusienne au Mali, visent au renforcement de la paix, de la sécurité, et de la réconciliation nationale, mais contribuent également au développement durable et la croissance inclusive. » Il a ainsi exhorté les bénéficiaires à protéger jalousement ces réalisations.

Deuxième étape de la mission, la ville de Tessalit, située à l’extrême nord du Mali où les communautés locales, ont accueilli avec enthousiasme deux projets destinés aux femmes des quartiers Ahamboubar et Amachache. Lancés fin février dernier et d’un coût total de plus de 41 millions de francs CFA (41 670 000 FCFA, environ 81 500 dollars), ce projet de construction et d’équipement d’un centre multifonctionnel, est piloté par la composante DDR/SSR de la MINUSMA. Sa mise en œuvre a été confiée à l’ONG partenaire de la Mission, Azhar, pour une période de trois mois, et a permis la création de 32 emplois locaux.

Doté d’une salle de conférence, de deux salles de formation équipées de machines à coudre, d’un bureau, de deux toilettes et d’un forage réhabilité, le centre est destiné à être un espace d’épanouissement pour les familles, grâce notamment aux formations en recyclage, en couture, en tissage et en fabrication de tentes. Il devra par ailleurs accueillir des rencontres en vue d’échanger sur les préoccupations actuelles des communautés locales, notamment en matière de paix et sécurité.

Enfin, la MINUSMA a procédé à la remise officielle de deux moulins qu’elle a offert aux femmes des quartiers Amachache et Ahamboubar de Tessalit, le 09 avril dernier. Ceux-ci, d’un coût estimé à plus de 13,6 millions de francs CFA (13 639 500 FCFA), leur ont été remis par la Division des Affaires Civiles de la Mission à Kidal.