Saltar al contenido principal

Rapport annuel de l'OMS 2018: “Vers le renforcement du système de santé à travers la gestion des urgences sanitaires et épidémiques”

Países
Madagascar
Fuentes
WHO
Fecha de publicación
Origen
Ver original

L’année 2018 a été marquée par des événements politiques majeurs, dont le plus important fut l’élection présidentielle, pour laquelle les préparatifs ont commencé depuis le mois de Mai. Durant cette période « transitoire », il a été observé un certain ralentissement de certaines actions de développement à travers le pays, sans qu’elles aient été suspendues, le bien-être de la population ayant toujours au cœur des préoccupations des dirigeants.

Ainsi, dans le domaine de la santé, les actions liées au renforcement de la Couverture santé universelle, à la lutte contre la peste, à la réponse aux urgences sanitaires, aux campagnes sanitaires (distribution de MID, vaccination contre la polio, vaccination contre la rougeole....), ont été maintenues, pour garder la population en bonne santé. En effet, dès le mois de Septembre 2018, le pays a connu une épidémie de rougeole d’abord concentrée dans la Capitale et ses environs, mais qui s’est plus tard propagée dans certains districts du fait du ralentissement de certaines actions. Quoi qu’il en soit, le Gouvernement, à travers le Ministère de la Santé Publique, a décidé de maintenir les Activités de Vaccination Supplémentaires pour les populations vulnérables.

Une des réalisations majeures au cours de l’année 2018 aura sans doute été l’obtention du label « Madagascar libre de la poliomyélite » en Juin, après plusieurs années d’efforts acharnés vers l’éradication de cette maladie invalidante. De même, Madagascar a accueilli au cours de cette année la cérémonie officielle de lancement régional de la Semaine Africaine de la Vaccination.

Autant d’événements auxquels l’OMS a apporté sa contribution, comme d’autres partenaires et acteurs du système de santé. Des moyens importants ont ainsi été fournis pour répondre aux différentes urgences sanitaires et épidémies, et qui ont aussi permis à l’occasion de renforcer le système de santé, entre autres à travers les dotations et équipements, ou le renforcement des capacités des acteurs.

Ce rapport retrace les principales interventions en matière de santé effectuées avec l’OMS, en rapport avec son mandat, et en appui aux priorités sanitaires du pays. Il résume quelques interventions majeures importantes, sous la coordination du Gouvernement. Nous vous invitons à le lire jusqu’au bout.

Bonne lecture !