Warning: Illegal string offset 'name' in /var/www/html/index.php on line 1297
Secteurs Sécurité alimentaire et Nutrition à Haïti : Alerte sur les besoins prioritaires en 2019 (Version du 22 mars 2019) | ReliefWeb Mobile
Skip to main content

Secteurs Sécurité alimentaire et Nutrition à Haïti : Alerte sur les besoins prioritaires en 2019 (Version du 22 mars 2019)

Countries
Haiti
Sources
FAO
+ 3 more
Publication date
Origin
View original

1- Contexte général en Haïti

La croissance démographique, l'évolution des habitudes alimentaires et l'importation d'aliments essentiels transformés ont un impact direct sur la demande alimentaire en Haïti. A cela s’ajoutent les changements climatiques et leur impact négatif sur la productivité agricole haïtienne : mauvaises répartition des précipitations, sécheresses/ inondations, perte de terres arables/ déforestation… qui limitent fortement la capacité du pays à augmenter sa production agricole, assurer sa sécurité alimentaire et nutritionnelle, éradiquer la pauvreté et réaliser un développement plus durable. L’année 2018 a été particulièrement marquée par une dégradation de la situation économique ayant sévèrement impacté le pouvoir d’achat des ménages haïtiens, spécialement les plus pauvres et ceux ayant des femmes chefs de ménage.

Pour le secteur sécurité alimentaire, cette détérioration, qui devrait se poursuivre en 2019, s’articule autour des trois points suivants :

✓ Dépréciation de la monnaie nationale (la gourde) correspondant à la baisse de la valeur de la gourde par rapport au dollar. Cette dépréciation, dans un contexte où les prix des principaux biens et services sont fixés en dollars américains, a un impact négatif sur l’inflation et des conséquences sur le pouvoir d’achat des ménages. Or, entre février 2018 et février 2019, la gourde a perdu 28% de sa valeur nominale passant de 63,92 à 82,07 gourdes pour un dollar américain.

✓ Croissance de l'indice des prix à la consommation qui permet de mesurer la hausse du niveau d’inflation.
Ce taux reflète le changement subi par les prix payés par le consommateur moyen pendant une période donnée lors de ses achats de biens et services. Une croissance de cet indice, sans croissance des revenus, conduit à une diminution du pouvoir d'achat. Au cours de l’année 2018, la croissance de cet indice s’élevait à 15,1% avec des hausses de prix particulièrement marquées pour les fonctions de consommation liées à l’alimentation et à la santé.

✓ Evolution du coût du panier alimentaire qui permet de suivre l’accès des ménages au panier de base dans le temps. Ce panier reflète surtout la consommation alimentaire des ménages pauvres à faible niveau de revenu. Au cours du 4e trimestre 2018, le panier alimentaire a atteint 1.385 gourdes en moyenne, soit une hausse d’environ 10% en rythme annuel et une hausse de 34% depuis janvier 2016.