Warning: Illegal string offset 'name' in /var/www/html/index.php on line 1297
Haïti Aperçu des Besoins Humanitaires, janvier 2019 | ReliefWeb Mobile
Skip to main content

Haïti Aperçu des Besoins Humanitaires, janvier 2019

Countries
Haiti
+ 1 more
Sources
OCHA
Publication date
Origin
View original

CHIFFRES CLÉS

En 2018, Haïti a subi une période d’importante sécheresse, des inondations et un séisme, tandis que le pays fait toujours face aux épidémies de choléra, de diphtérie et de malaria, à une crise migratoire avec les déplacements volontaires ou contraints de populations haïtiennes en provenance de la République dominicaine ou d’autres pays de la région Amérique latine et Caraïbes, et à des problèmes récurrents de protection.

Ces facteurs combinés à la pauvreté chronique, à la crise économique et sociale, et aux insuffisances structurelles, ont contribué à perpétuer une situation de crise humanitaire. Les besoins d’assistance humanitaire en 2019 concernent 2,6 millions de personnes, dont en données désagrégées : 1 330 000 femmes, 1 306 000 hommes, 1 227 000 enfants, 1 248 000 adultes et 161 000 personnes âgées qui sont majoritairement affectées par l’insécurité alimentaire aigüe. Près de la moitié des personnes affectées sont des enfants.

Sur l’ensemble du territoire haïtien, ce sont 39 communes dans 8 départements et la zone frontalière avec la République dominicaine qui ont été définies comme zones prioritaires d’intervention, auxquelles s’ajoute le Grand Nord récemment affecté par un séisme. L’Artibonite, le Centre et l’Ouest sont particulièrement touchés par les épidémies de choléra et diphtérie. L’analyse du HNO mené par les secteurs a considéré l’approche des besoins humanitaires des populations haïtiennes autour des 4 problématiques humanitaires majeures ci-dessous.

BESOINS HUMANITAIRES

1. BESOINS VITAUX NÉS D’UNE CRISE HUMANITAIRE OCCASIONNANT UNE PERTE D’ACCÈS AUX SERVICES DE BASE

Environ 2,6 millions de personnes sont à risque d’insécurité alimentaire aigüe en 2019 dont 571 000 personnes en phase d’urgence (IPC 4), et 2 millions en phase de crise (IPC 3). 532 000 personnes ont besoin d’accéder aux services de santé. Près de 912 000 personnes ont toujours besoin d’une assistance en abris et biens non alimentaires. Près de 180 000 enfants ne sont pas scolarisés. 13 000 enfants (moins de cinq ans) souffrent de malnutrition aigüe sévère. Les ménages affectés par la malnutrition aigüe globale nécessitent d’avoir accès à l’eau potable. Les personnes d’origine haïtienne retournées de République dominicaine ont besoin d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement dans les centres d’accueil à la frontière.

2. BESOINS EN RENFORCEMENT DE LA PRÉPARATION AUX DÉSASTRES NATURELS

Près de 568 000 personnes vivent dans des zones à haut risque d’être affectées par des désastres naturels d’origine sismique ou hydrométéorologique. Les capacités des communautés les plus vulnérables à faire face aux désastres naturels dans les zones les plus à risque nécessitent d’être renforcées.
Les institutions étatiques, les organisations communautaires et de la société civile impliquées dans la prévention et la gestion des risques et désastres, ont besoin d’être appuyées pour se préparer et mieux anticiper ou répondre aux chocs.

3. BESOINS SANITAIRES CAUSÉS PAR LES ÉPIDÉMIES

Plus de 333 000 personnes seront affectées par l’épidémie de choléra et environ 31 000 personnes par les épidémies de diphtérie et de malaria. Les besoins en détection, confirmation et investigation, et de prise en charge médicale adaptée et communautaire des cas de choléra, de diphtérie et de malaria persistent.

4. BESOINS EN PROTECTION LIÉS AUX ATTEINTES AUX DROITS HUMAINS FONDAMENTAUX DES PLUS VULNÉRABLES

Environ 465 000 personnes, dans les communautés les plus affectées, sont exposées aux abus, à la violence physique et sexuelle, à l’exploitation et à l’exclusion. La protection des droits humains fondamentaux des plus vulnérables nécessite d’être promue et renforcée, notamment par l’accès, selon les standards minima de prise en charge, aux services psychosociaux, légaux, médicaux, sécuritaires et de réinsertion des victimes et survivants, et l’appui aux institutions publiques, aux organisations communautaires et de la société civile ayant mandat de protection, dans la mise en œuvre des mesures de renforcement de la protection.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.