Skip to main content

Niger: Key Message Update - Grace a la bonne production agricole, les ménages ont un accès alimentaire assuré par leurs propres stocks, janvier 2019

Countries
Niger
Sources
FEWS NET
Publication date
Origin
View original

Messages clés

  • Les productions agricoles ont permis à la majorité des ménages de constituer des stocks qui leur assurent encore un accès alimentaire. En effet selon les résultats de l’enquête nationale sur la vulnérabilité alimentaire des ménages dont la collecte des données s’est déroulée en octobre 2018, plus 60 pourcent des ménages disposent de stocks de 4 à plus 6 mois contre 4 en moyenne. L’insécurité alimentaire reste en Minimale (Phase 1 de l’IPC) en général dans la plupart des zones en janvier 2019.

  • Cependant suite aux aléas climatiques localisés, les stocks engrangés sont épuisés dans certaines zones où les ménages font déjà recours aux marchés dont les prix d’accès aux aliments se situent à des niveaux élevés excluant toute possibilité de dépenses autres que alimentaires. Dans ces zones localisées dans toutes les régions agricoles et agropastorales, des proportions faibles de ménages sont soumises à une insécurité alimentaire en Stress (Phase 2 de l’IPC) en janvier 2019.

  • Les perturbations des marchés et des moyens d’existence consécutives aux conflits font déplacer des groupes dans des zones où l’accès humanitaire est réduit à cause des restrictions liées aux mesures sécuritaires et aux attaques des groupes armés. Les régions de Tillabéry et Diffa sont celles où ces déplacements de personnes persistent et provoquent la perte des moyens d’existence et une augmentation des dépenses alimentaires dans les communautés d’accueil. La majorité des ménages en mouvement dans la région de Diffa accède à la nourriture grâce à l’assistance alimentaire fournie et reste en situation de Stress (Phase 2 de l’IPC) alimentaire en janvier 2019. Par contre, dans les communautés d’accueil de Tillabéry ne recevant pas d’assistance suffisante et partageant leur nourriture avec les personnes déplacées, des ventes excessives des actifs sont opérées pour couvrir les besoins alimentaires et placent ces communautés en situation de Stress (Phase 2 de l’IPC) en janvier 2019.

  • Les céréales sont disponibles en quantité suffisante sur presque tous les marchés de référence en janvier 2019 a la faveur des récoltes terminées pour toutes les cultures qui alimentent les flux internes et transfrontaliers avec pour corollaire une stabilité générale des prix en comparaison avec la moyenne quinquennale. Toutefois, la situation n’est pas favorable dans quelques cas où les prix se situent au-delà de la tendance saisonnière sur les marchés situés dans les zones de conflit et localement sur certains marchés des zones de production sous l’effet de la pression de la demande commerciale et institutionnelle.