Skip to main content

Tchad Bulletin Humanitaire Numéro 05 | Mai - Juin 2018

Countries
Chad
+ 1 more
Sources
OCHA
Publication date
Origin
View original

Au sommaire

Mise en œuvre de la NWOW P.1
Visite conjointe UN-Donateurs à l’est P.3
Epidémie de rougeole au Tchad P.5

FAITS SAILLANTS

• Deux ans après la tenue du Sommet Mondial de l’Aide Humanitaire qui a posé les bases de la nouvelle façon de travailler, le Tchad évalue la mise en œuvre de ce processus.

• Les Nations Unies et les partenaires techniques et financiers du Tchad ont effectué une visite à l’est pour renforcer le lien humanitaire et développement.

• Le Tchad fait face à une épidémie de rougeole depuis la fin mai.

Etat de mise en œuvre de la nouvelle façon de travailler au Tchad

Poser les bases de la NWOW

Le Sommet humanitaire mondial (WHS) organisé en mai 2016 à Istanbul en Turquie, a posé les bases d’une nouvelle façon de travailler (New Way of Working, NWOW). Depuis lors, le Tchad s’est engagé dans cette perspective en vue de réduire les vulnérabilités et risques liés aux crises humanitaires. Pour initier ce processus, il a été nécessaire de d’abord sensibiliser les différentes parties prenantes à son intérêt et ses avantages : Gouvernement (au premier chef), bailleurs, organisations humanitaires et partenaires au développement.

C’est ainsi que début juin 2017, soit une année après la tenue du sommet, le premier forum humanitaire et développement a été organisé au Tchad sous la co-présidence du Ministre de l’Economie et de la Planification du Développement et du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Coordonnateur Humanitaire. A cette rencontre ont pris part les autorités régionales, nationales, les services techniques étatiques et les acteurs humanitaires et de développement (Nations Unies, ONG et bailleurs de fonds). Il s’agissait collectivement d’échanger sur la mise en œuvre du processus de la nouvelle façon de travailler, enjeu commun pour tous les partenaires.

Quelques semaines plus tard, une mission conjointe composée de représentants de plusieurs pays donateurs (Etats-Unis, France, Japon, Suisse, Union européenne) et des Agences des Nations Unies (OCHA, PAM, UNHCR, UNICEF) a été organisée au sud du Tchad dans le but d’encourager les programmations conjointes et faire du plaidoyer en faveur des financements pluriannuels et flexibles pour renforcer les liens entre interventions humanitaires et de développement.

Rendre opérationnelle le lien humanitaire et développement

La nouvelle façon de travailler renforce l’opérationnalisation du lien humanitaire/développement. C’est dans ce cadre que le forum dédié à l’humanitaire et au développement a été créé. Après l’organisation de la première édition le 6 juin 2017, une deuxième édition a été organisée le 30 mars dernier, avec un focus sur la réponse intégrée et multisectorielle à la crise alimentaire et nutritionnelle.

L’opérationnalisation du lien humanitaire-développement a été possible à travers l’alignement des différents plans stratégiques notamment le Plan National de Développement (PND), le Cadre de Développement des Nations Unies (UNDAF) et le Plan de de Réponse Humanitaire (HRP). L’atteinte des objectifs stratégiques identifiés dans ces différents plans doit contribuer à la réalisation des résultats collectifs afin de contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable dans les domaines et secteurs clés.