Skip to main content

Haïti: Plan de réponse humanitaire révisé - Résumé (janvier - décembre 2018)

Countries
Haiti
+ 1 more
Sources
OCHA
Publication date
Origin
View original

ÉVOLUTION DE LA CRISE

EN UN COUP D’ŒIL

Un an après le passage de l’ouragan Matthew, près d’un million de personnes sont toujours dans le besoin d’une assistance humanitaire.
Cependant, la situation humanitaire en Haïti a nettement évolué en 2017 : 1,32 million de personnes ont été estimées vivre en situation d’insécurité alimentaire comparé à 1,5 million l’année précédente, une diminution de 67% du nombre total de cas suspects de choléra a eu lieu par rapport à 2016 et le nombre cumulatif de migrants déportés ou retournés spontanément de République Dominicaine depuis juillet 2015 a augmenté de 158 800 personnes en décembre 2016 à 230 300 en octobre 2017. Les effets combinés de ces besoins récurrents empêchent le plein relèvement du pays et continuent de fragiliser sa résilience aux futurs chocs et catastrophes.

STRATÉGIE DE RÉPONSE RÉVISÉE

En 2018, la communauté humanitaire en Haïti se concentrera prioritairement sur l’insécurité alimentaire, l’épidémie de choléra, la situation de migration binationale, les personnes déplacées internes (PDI) vivant toujours dans les camps, les besoins non satisfaits des personnes affectées par les récents désastres et la préparation aux éventuels désastres naturels en 2018. La stratégie de réponse pour 2018 s’ancrera sur la stratégie initiale de 2017-2018 qui a été développée sur la base des résultats de l’analyse des besoins humanitaires dans le pays. La stratégie prenait en compte les divers besoins humanitaires dans les différentes parties du pays, la probable évolution des besoins et la potentielle émergence de nouveaux besoins.

Le Plan de Réponse Humanitaire (HRP) a été façonné par l’analyse de la hiérarchisation géographique des critères de sévérité, l’évaluation des vulnérabilités conformément à l’approche basée sur les besoins et l’analyse des risques en termes de protection. En ce sens, le HRP continuera à être délimité par les critères validés par l’Équipe Humanitaire Pays : sauver des vies, répondre en temps opportun, haute vulnérabilité, statut légal de la population affectée, rapport coût-efficacité et alignement avec la réponse nationale. Au sein de ces critères, compte tenu de leurs vulnérabilités particulières, les femmes, les enfants, les personnes âgées et les personnes avec des besoins spécifiques seront priorisés.
La classification de la sévérité inter sectorielle des besoins a déterminé la priorisation des départements suivants pour 2018:: la Grand’Anse, le Sud et l’Ouest sont la plus haute priorité ; l’Artibonite, le Centre, le Nord-Est, le Nord-Ouest et les Nippes la deuxième plus haute priorité ; le Nord et le SudEst la troisième priorité. Une priorisation plus poussée a été réalisée au niveau des stratégies de réponse sectorielles sur la base de la sévérité sectorielle spécifique, en prenant en compte les dynamiques géographiques des secteurs.

Par ailleurs, le HRP répondra aux besoins humanitaires en Haïti à travers une approche intégrée. Ceci inclut la consolidation de la réponse multisectorielle qui tient compte des multiples et différents besoins des haïtiens, le renforcement du nexus humanitaire – développement (les problématiques de développement structurel influençant les dynamiques humanitaires), ainsi que la prise en compte des problématiques transversales telles que la centralité de la protection, la programmation basée sur le genre et l’âge, les transferts monétaires et la redevabilité envers les populations affectées.