Перейти к основному содержанию

République centrafricaine : Aperçu humanitaire (au 06 novembre 2017)

Страны
ЦАР
Источники
OCHA
Дата публикации
Происхождение
Просмотреть оригинал

Préfecture de la Nana-Gribizi / Sous-préfecture de Kaga-Bandoro / Kaga-Bandoro / Mbrès / Azene

Santé : En partenariat avec les acteurs humanitaires du secteur de la santé, la Préfecture sanitaire de la Nana-Gribizi, a procédé au lancement de la campagne de vaccination contre la poliomyélite, le 4 Novembre. Au total, 26 614 enfants de 0 à 59 mois sont ciblés par cette vaccination qui est couplée avec la supplémentation en vitamine A pour 23 922 enfants de 6 à 59 mois et le déparasitage à l’albendazole pour 21 230 enfants de 12 à 59 mois. Cependant, la volatilité de la situation sécuritaire risque de compromettre la mise en œuvre de cette activité dans certaines localités.

CCCM/Abris/NFI : Les activités de relocalisation des PDIs des blocs 1 et 9 du site de la MINUSCA (à Kaga-Bandoro) se sont achevées la semaine écoulée. Au total, 625 ménages ont été relocalisés, tandis que 16 autres sont retournés dans les quartiers. Cette opération a concerné également 67 ménages déplacés du bloc 2 en raison leur proximité avec la piste d’atterrissage de l’avion et l’entrepôt du carburant UNHAS.

Protection : Le 04 novembre, en fin d’après-midi, un convoi d’une organisation humanitaire internationale en mouvement sur l’axe Kaga Bandoro - Ndélé a été attaquée par des hommes armés à environ 90 km à l’Est de Kaga Bandoro, dans la Sous-Préfecture de Mbrès. Un des deux véhicules du convoi a été pillé par les assaillants, et le chauffeur (un agent national de ladite organisation) tué par balle.

Préfecture de l’Ouham / Sous-préfectures de Batangafo et Kabo / Batangafo / Kabo

Protection : Le 30 octobre, aux environs de 15h, une incursion d’éléments armés a eu lieu sur le site de Batangafo centre au niveau de l’église catholique, occasionnant la fuite des PDIs vers la brousse, principalement. Dans la panique, il a été enregistré la mort par noyade de deux enfants dans la rivière ouham. Par ailleurs, dans la nuit du 30 au 31 octobre, un jeune-homme a été tué au quartier Lakouanga par des présumés éléments d’un groupe armé. Le motif et les circonstances exactes de ce meurtre ne sont pas connus.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.