Перейти к основному содержанию

Afrique de l’ouest et du centre: Aperçu humanitaire hebdomadaire (11 - 17 avril 2017)

Страны
Нигерия
+ 4
Источники
OCHA
Дата публикации

TCHAD

*DES CENTAINES DE PERSONNES FUYANT LES COMBATS FRANCHISSENT LA FRONTIERE *

Environ 500 personnes sont arrivées hier dans le sud du Tchad, à la suite d’affrontements entre des groupes armés dans la région de Ngaoundaye dans la République centrafricaine voisine. Plus de 1 100 personnes avaient déjà fui Ngaoundaye vers le Tchad lorsque les combats ont éclaté il y a deux semaines. Un nouveau site est considéré pour accueillir les nouveaux arrivants dans le cadre d'une stratégie visant à promouvoir l'intégration des réfugiés dans les communautés au lieu de créer des camps supplémentaires compte tenu des ressources financières limitées. Suite au dernier afflux, les partenaires humanitaires prévoient une évaluation rapide des besoins. Plusieurs organisations d'aide fournissent déjà une aide aux réfugiés.

GUINEE

*EPIDEMIE DE ROUGEOLE EN BAISSE *

Une épidémie de rougeole qui a éclaté récemment a considérablement diminué, à mesure que les campagnes de vaccination de masse prennent effet. L'incidence hebdomadaire des cas a décliné de 68% au cours des trois dernières semaines. Environ 242 cas ont été signalés dans la semaine se terminant le 14 avril, passant d'un pic de 746 à la mi-mars. Vingt-deux districts sanitaires ont atteint le seuil épidémique de trois cas de rougeole confirmés dans un district sanitaire en une semaine. L'épidémie, qui aurait débuté en 2016, a été formellement notifiée et déclarée par l'Agence nationale pour la sécurité sanitaire le 8 février. De vastes campagnes de vaccination sont en cours, visant plus d’un million d'enfants âgés de 6 mois à 10 ans. La campagne de vaccination dans le district de santé de Nzérékoré, la plus touchée, s'est terminée le 19 mars et la tendance de la maladie diminue.

DES CENTAINES DE PERSONNES FUYANT LES COMBATS FRANCHISSENT LA FRONTIERE

NIGER

RETOUR DES MIGRANTS EN HAUSSE

Les retours des migrants en provenance de Libye ont augmenté ces derniers mois en raison de l'aggravation des conditions de vie et d'autres difficultés. En février, plus de 27 000 migrants ont traversé la frontière au Niger - 22 fois le nombre enregistré il y a un an. Avec l'afflux de migrants entrants, des témoignages sur l'existence de marchés d'esclaves et certaines sortes de prisons privées dans toute la Libye sont apparus, selon un rapport de l'OIM du 11 avril.

ERUPTION DE L’HEPATITE E A DIFFA

Le 12 avril, le ministère de la Santé a signalé une flambée d'hépatite E dans la région de Diffa où 72 cas de syndrome de jaunisse aiguë et 17 décès avaient été enregistrés au 10 avril. Un plan d'intervention complet est en cours de préparation et sera utilisé pour mobiliser les ressources nécessaires pour mettre en place des interventions contre la maladie. MSF apporte un soutien aux centres de santé, en plus de l’appui pour la prise en charge des cas, du renforcement des activités de WASH et d’une sensibilisation accrue au sein des communautés. L'hépatite E est une maladie du foie virale. Elle se guérit généralement d’elle-même dans un délai de 2 à 6 semaines, mais peut parfois s’aggraver et causer la mort.

NIGERIA

PLUS DE 1,3 MILLIONS DE PERSONNES RECEVRONT UNE AIDE ALIMENTAIRE

Le PAM cible plus de 1,3 million de personnes dans le nord-est du Nigeria ce mois-ci pour une assistance, en élargissant son aide alimentaire à l'état d'Adamawa. Plus de 50 000 personnes risquent la famine dans les provinces de l’Adamawa, de Borno et de Yobe entre juin et août si aucune mesure adéquate n'est prise. L'agence sera associée à 15 organisations humanitaires locales et internationales pour élargir l'assistance. En mars, le PAM, directement et par l'intermédiaire de partenaires, a atteint 1,2 million de personnes au nord-est.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs: To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.