Saltar al contenido principal

Le Partenariat Roll Back Malaria publie de nouvelles stratégies pour orienter les efforts mondiaux d’élimination du paludisme d’ici 2030

Países
Mundo
Fuentes
Roll Back Malaria
Fecha de publicación
Origen
Ver original

Un cadre stratégique pour l’investissement et l’action permettra de faire progresser le développement et de vaincre cette maladie meurtrière.

(10 juillet 2015; Nations Unies, Genève) Les dirigeants mondiaux qui se réuniront lors de la Troisième Conférence internationale sur le financement du développement international qui se tiendra à Addis-Abeba, Ethiopie le 13 juillet, examineront la nouvelle Stratégie technique mondiale contre le paludisme 2016-2030 validée par l’Assemblée mondiale de la Santé et « Action et Investissement pour vaincre le paludisme » 2016-2030 (AIM) – pour un monde sans paludisme du Partenariat Roll Back Malaria. Ces deux documents offrent à la fois une assistance technique et un cadre d’action et d’investissement pour atteindre les objectifs ambitieux d’élimination du paludisme énoncés dans les prochains Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Cette nouvelle vision globale sera officiellement lancée lors d’un événement spécial sur le financement du paludisme convoqué par S.E. le Premier Ministre Hailemariam Dessalegn de la République fédérale démocratique d’Éthiopie.

Grâce aux progrès de la lutte contre le paludisme atteints depuis l’an 2000, la mortalité due au paludisme a baisée de 58 % et plus de 6,2 millions de décès dus au paludisme ont été évités entre 2001 et 2015. Cependant, le paludisme demeure une cause et conséquence majeure de la pauvreté et de l’inégalité dans le monde entier. La maladie freine le développement économique, compromet la sécurité alimentaire empèche les enfants d’aller à l’école, et entrave la capacité des systèmes nationaux à répondre efficacement aux menaces à la securité sanitaire.

Lors de l’annonce de cette nouvelle vision globale, le Secrétaire général des Nations Unies, BAN Ki-moon a déclaré : “Atteindre les objectifs internationaux de lutte contre le paludisme de 2030 permettra non seulement de sauver des millions de vies, mais également de réduire la pauvreté et de créer des sociétés plus équitables regroupant des personnes en meilleure santé. Garantir une réduction et une élimination continue du paludisme produira des bénéfices pour des communautés entières, les entreprises, l’agriculture, les systèmes de santé et les familles. ” Le Secrétaire général a ajouté, “Transformer notre compréhension du formidable retour sur investissement que représente l’élimination des décès dus au paludisme en une action dynamique et efficace sur le terrain, sera une condition essentielle pour qu’un avenir où le droit à l’égalité et à la dignité que chaque être humain mérite, devienne réalité.”

AIM Social Media Kit (Dropbox)