Skip to main content

Psychologue de Mémorialisation, Dungu, RDC

Countries
DR Congo
Sources
Invisible Children
Closing date

Titre du poste Psychologue de mémorialisation

Organisation : Invisible Children (IC)

Projet : Bomoko na Bosembo

Superviseur hiérarchique : A déterminer

Lieu de Travail : Dungu, Haut Uélé, RDC

Type et Durée du contrat : Contrat à durée déterminée (CDD) :

1er novembre 2021 au 31 janvier 2023

Sommaire du Projet

Le projet Bomoko na Bosembo (« Unité dans la Vérité » en lingala) est un projet à durée déterminée (jusque février 2023), avec une opportunité d’extension si le projet reçoit les fonds additionnels nécessaires. S'appuyant sur les dix années de programmes communautaires d'Invisible Children (IC) en Afrique centrale, l'objectif du projet Bomoko na Bosembo ('Bomoko') est de faire avancer les processus de vérité, de justice et de réconciliation qui traitent les héritages locaux d'atrocités de masse et de promouvoir la non-répétition des atrocités dans la région frontalière entre les provinces des Ueles de la RDC et l’Etat d’Equatoria de l’Ouest (‘Western Equatoria State’) du Soudan du Sud. Bomoko atteindra cet objectif en promouvant et en facilitant la participation effective des organisations de la société civile (OSC) aux activités de prévention des atrocités et de justice transitionnelle dans onze (11) communautés cibles qui auront un impact sur la région frontalière.

Descriptif du Poste : **

Basé à Dungu, en RDC, ce poste dirigera des conversations de commémoration tenant compte des traumatismes avec les communautés lors de missions sur le terrain en collaboration avec les organisation partenaires locales d’implémentation. Le/La Psychologue travaillera en étroite collaboration avec Invisible Children pour établir et mettre en œuvre la stratégie de commémoration du projet et co-dirigeront des sessions psychosociales avec l'équipe de terrain de Bomoko après chaque mission sur le terrain, ainsi que des auto-évaluations tenant compte des traumatismes avant les missions sur le terrain. Cette personne aura une grande capacité à reconnaitre, gérer et diffuser les tensions entre groupe (en collaboration avec l’équipe de terrain) et dans la coordination de dialogues pacifiques entre groupes communautaires sur des sujets sensibles concernant les atrocités passées (en particulier avec l'intégration de groupes marginalisés). Le/La Psychologue travaillera aux côtés d'organisations partenaires locales, les soutenant dans leur renforcement des capacités.

Fonctions essentielles de ce poste :

  1. Internaliser la formation à la commémoration des experts partenaires et l’adapter au contexte de chaque communauté

  2. Voyager dans 8 communautés en RDC, en tant que membre de l’équipe technique de terrain, pour mener des discussions de commémoration de groupe tenant compte des traumatismes qui abordent les séquelles des atrocités passées :

a. Mener une formation sur les sujets et les pratiques de base en premiers soins psychosociaux et en gestion du stress, y compris la gestion du stress et les mécanismes d'adaptation

b. Former les communautés sur les objectifs et les mécanismes de la commémoration en tant que processus de transition

c. Faciliter les discussions de commémoration tenant compte des traumatismes avec divers groupes communautaires, y compris les groupes vulnérables et marginalisés

d. Mener des discussions de groupe sur les atrocités passées, en évaluant le moment propice pour réunir les groupes opposés et en servant de médiateur pour les tensions potentielles

e. Promouvoir et harmoniser les opinions de la communauté pour informer et mettre en œuvre des structures de commémoration communautaires

  1. Soutenir la création de contenu audio et vidéo de commémoration, favorisant un environnement de consentement et de confiance

  2. Gérer les attentes des bénéficiaires en termes de mémorialisation, réparation symbolique, et justice transitionnelle

  3. Superviser/examiner le travail de commémoration des partenaires sud-soudanais et apporter des recommandations d’adaptation via le Chef de Projet

  4. Implémenter les activités psychosociales du projet Bomoko na Bosembo dans sa zone d’intervention, y compris des formations de base et les dialogues en groupe

  5. Adapter et faire évoluer l’approche communautaire selon le contexte et les enseignements recueillis

  6. Fournir le soutien psychosocial / psychologique de qualité aux personnes en besoin dans sa zone d’intervention dans le respect des protocoles et des notions acquises

  7. Si possible et selon le critère de référencement, assurer la prise en charge des cas difficiles référés par les conseillers santé mentale au sein de l’hôpital partenaire d’IC le plus proche

  8. Travailler en collaboration avec le superviseur pour la prise en charge adéquate des cas compliqués

  9. Coordonner l’identification et les diagnostics des troubles dépressifs aigues, des troubles psychotiques, des troubles psychiatriques nécessitant un référencement pour un complément médicalisé

  10. Mettre en œuvre le circuit de référencement des personnes en besoin spécifiques vers les structures adéquates et s’assurer de la prise en charge correcte auprès des organes qui en assument la prise en charge par un suivi (si applicable)

  11. Faire le suivi des activités de sensibilisation et plaidoyer auprès des partenaires locaux, sur le volet santé mentale et appui psychosocial

  12. Assurer le suivi régulier des activités techniques conduites par les partenaires de mise en œuvre

  13. Tenir à jour tous les documents de travail : fiches cliniques, bases de données, etc.

  14. Former et superviser les conseillers communautaires des communautés cibles et se rassurer qu’ils participent dans la réduction des symptômes du trauma dans leurs communautés respectives.

  15. Planifier et réaliser mensuellement les activités selon les besoins du projet (des bénéficiaires)

  16. Assurer la supervision et l’évaluation de performance des partenaires et OSC impliqués dans le volet santé mentale et appui psychosocial dans la commémoration

  17. Superviser régulièrement les activités de renforcement des capacités des structures communautaires partenaires au projet

  18. Stimuler les structures sociales de soutien psychosocial et de commémoration

  19. Soutenir l’interface entre le projet/ programme et les partenaires intervenant dans le secteur de la santé et les autres acteurs gouvernementaux

  20. Superviser la collecte et le traitement des informations sur la réalisation des activités de la composante mémorialisation, psychosociale et santé mentale dans le cadre du suivi et évaluation,

  21. Dans la mesure du possible, concevoir et faire valider par le superviseur et experts techniques les supports didactiques pour la mise en œuvre d’activités de commémoration

  22. Représenter IC dans les réunions de groupes techniques sur la mémorialisation et la santé mentale et psychosociale.

Connaissances, compétences et aptitudes recherchées (requises):

  1. Connaissance parfaite du lingala

  2. Niveau professionnel de français (parlé et écrit)

  3. Diplôme universitaire dans le domaine de la psychologie clinique ou domaines apparentés comme un sociologue avec expérience en psychothérapie (ex : counseling, etc.)

  4. De préférence 5 ans d'expérience dans le domaine de la psychothérapie/ guérison de traumatismes/ travail de mémoire/commémoration

  5. Expérience de travail avec des victimes de violences armées ou de VBG, des communautés affectées par les conflits ;

  6. Expérience dans la conduite des psychothérapies de groupe et de suivi individualisé, en particulier sur les sujets de mémoires traumatisantes et de commémoration ;

  7. Expérience de renforcement de capacités avec des partenaires prestataires (structures sanitaires, structures communautaires de base, ONG locales, etc.) ;

  8. Expérience démontrée dans le Suivi et Evaluation de performance des équipes et des partenaires de mise en œuvre du projet/volet psychosocial ;

  9. Expérience dans l’organisation, la conduite et la supervision des activités, y compris la planification et la facilitation des formations ;

  10. Disponibilité pour des déplacements réguliers ;

  11. Aptitude à vivre dans des endroits reculés et à faible ressources ;

  12. Bon niveau de travail dans le Microsoft Word, Excel, PPT, et internet ;

  13. Bonne capacité de rédaction, synthétisation (en français), et d’organisation ;

  14. Expérience dans la gestion et le désescalade des situations tendues ;

  15. Bonnes compétences interpersonnelles et bon niveau de communication: Capacité à coordonner des discussions de groupe sur des sujets sensibles concernant les atrocités passées (en particulier l'intégration de groupes marginalisés) et capacité à travailler aux côtés d'organisations partenaires locales, à les soutenir dans leur renforcement des capacités et à aider à intérioriser leurs commentaires

  16. Connaissance de la zone géographique et du contexte de la région en termes de types de conflits

Le candidat idéal possèdera (de préférence) :

  1. Expérience de travail avec les organisations de la société civile et dans l’usage des techniques participatives ;

  2. Expérience de travail avec les ONG internationales ;

  3. Expérience de travail dans le domaine de la prévention de violences, de justice transitionnelle, de la protection de l’enfant, de la femme et de personnes âgées dans un contexte de conflit armés ;

  4. Avoir les connaissances linguistiques suffisantes : Parler et écrire couramment le Français (obligatoire) ; Lingala (obligatoire) : Courant, Ecrit et parlé; le pazande (préférable) ; l’anglais (préférable) ; le swahili (atout), l’arabe (préférable)

  5. Bonne connaissances théoriques et pratiques des approches communautaires et individuelles de prise en charge du traumatisme et des commémorations.

Temps prévu en déplacement : 40**-**50%

How to Apply

Comment Postuler:

Veuillez soumettre une candidature qui contient : (i) votre CV ; (ii) une lettre de motivation et (iii) trois références à jobs@invisiblechildren.com, avec pour objet " Psychologue de Mémorialisation ". Les candidatures doivent être soumises en français et se limiter aux éléments décrits ci-dessus. Les candidatures seront examinées jusqu'à ce qu'une embauche soit effectuée.

En tant qu'employeur pour l'égalité des chances, Invisible Children valorise la diversité et ne pratique aucune discrimination fondée sur la race, la religion, la couleur, le sexe, l'identité de genre, l'orientation sexuelle, l'âge, le handicap physique ou mental, l'origine nationale, le statut de vétéran ou toute autre caractéristique protégée par la loi en vigueur. Tous les emplois sont décidés en fonction des qualifications, du mérite et des besoins de l'entreprise.

Invisible Children adopte une tolérance zéro contre tout acte d’exploitation, d’exploitation et d’abus sexuels, de la traite des personnes, de maltraitance des enfants, de traitement négligent, et de maltraitance sous quelque forme que ce soit. En accord avec nos valeurs fondamentales, nous luttons contre la fraude, la discrimination, les appropriations illicites et toute autre action répréhensible.